Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

terrain de football

  • De l'eau déshydratée ?

    «La Lune n'est pas sèche. Sa surface recèle des milliards de milliards de molécules d'eau ! Elles se nichent juste à la surface, sur un millimètre d'épaisseur environ. De quoi récolter... un demi-litre par terrain de football».
    Moooouais....
    Quand j'entends parler de volumes d'eau, je sors ma calculette.
    Voyons voir : un terrain de fouteballe mesure, tel que cela est défini par le règlement international de Fouteballe Associécheunne, entre 90 mètres et 120 mètres en ce qui concerne la longueur et de 45 mètres à 90 mètres pour la largeur.
    Prenons un terrain de foute standard, celui de Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson, dont l'équipe fanion évolue dans un championnat départemental d'une série à vérifier. Ma dernière inspection sur les lieux, qui remonte à plusieurs décennies, quand même, me laisse penser que l'on pouvait estimer l'aire du rectangle engazonné à 5400 mètres carrés ou encore 540 000 dm carrés. Une pellicule d'eau d'1 mm d'épaisseur (0,01 dm) répartie sur cette surface ferait, en définitive 540 000 dm x 0,01 dm, soit 5400 décimètres cubes, et par conséquent la même valeur en litres d'eau plate...

    L'eau sèche de la lune est peut-être finalement un petit peu plus humide qu'on semble le penser chez certains
    ...