Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rama yade

  • Yade baffes qui se perdent

    media--image-205837-article-ratio_450.jpgÉjectée du poste de secrétaire d'état aux droits de l'homme, poste qui était là pour faire beau, la personnalité politique préférée des Français a donc hérité du maroquin que détenait auparavant le public-relation du jambon Madrange l'ancien entraîneur du Quinze de France, l'accentueux Bernard Laporte. Depuis sa nomination, pour laquelle elle avait marqué le coup en déclarant qu'elle ne connaissait absolument rien dans le domaine du sport, on pensait que la surdouée des sondages aurait pris quelques renseignements au sujet des pratiques courantes de nos polymusclés,  en sorte d'œuvrer un peu plus pour obtenir une résorption de pratiques frauduleuses contraires à l'esprit sportif, mais conformes aux bonnes pratiques phynancières du sport professionnel. Hors, depuis sa nomination, c'est un silence explosif qui règne sur son ministère.
    Sauf la main heureuse de Thierry Henry qui l'aura fait sortir de sa torpeur pour prononcer quelques paroles d'anthologie, l'insolente n'a, à l'image de l'équipe de Super-Raymond, pas encore exprimé la pleine mesure de son immense talent.
    Là revoilà, pourtant, à l'occasion de la parution officielle du montant des primes octroyées aux membres de l'équipe de France de fouteballe repartant à l'assaut : c'est beaucoup trop, s'insurge-t-elle.
    Cependant, à bien observer ses propos, on en vient rapidement  à se demander si elle est plus peinée par le montant des sommes mirifiques empochées par les joueurs, ou par la publicité faite à cette affaire. Toujours est-il qu'elle n'hésite pas un instant à jouer les dames-patronnesses, en suggérant aux milliardaires de la baballe de redistribuer partiellement leur gains pour le développement du sport amateur, avant de rappeler qu'elle est choquée de voir les joueurs descendre du bus avec les oreillettes de leur aillepode hermétiquement enfoncées, hermétiques surtout aux sollicitations des supporteurs. «Tout cela donne d'eux une image arrogante alors qu'il sont en réalité sympathiques».
    Et elle, au fait, est-ce qu'elle donne une image arrogante alors qu'elle est sympathique ou bien donne-t-elle une image sympathique tout en étant, mais non, ce n'est pas possible,  profondément arrogante ?

  • Mano Negra

    main-noire.jpgLa fameuse main de Thierry Henry, sur le but de Gallas, qui a permis à l'équipe de France d'égaliser face à l'Eire, et par conséquent, de se qualifier pour la prochaine Coupe du Monde de Football qui se jouera en Afrique du Sud, ne doit pas nous faire oublier l'essentiel : on s'en fout complètement. D'ailleurs, je n'ai pas regardé le match à la tévé.
    Personnellement, je n'en ai rien à cirer. Enfin, pas totalement, parce que si on raille d'ordinaire les prestations de l'équipe de France, il n'en demeure pas moins que les performances cumulées de l'équipe dans cette compétition sont tout à fait respectables. Et c'est là que cela devient ennuyeux : en cas de bon résultat lors de cette future World Cup, on en connaît un qui ne serait pas fâché de se refaire une petite santé en récupérant l'événement, comme le Chi avait su le faire en 1998. En toute franchise -c'est à dire comme à l'ordinaire- cela me serait fort désagréable de voir l'innommable parader dans les salons de l'Élysée, distribuant des colifichets à la boutonnière de quelques milliardaires fessus à tunique bleue, tout en racontant sa vie en faisant mine de féliciter les récipiendaires.
    Nous n'en sommes pas encore là. Pourtant, ainsi que la vérole se répandant tout-à-trac sur le bas-clergé, certains membres du gouvernement, comme d'autres, se sont rués sur le buzz provoqué par la mimine de Thierry Henry. Rama Yade, qui, pour des raisons qui échappent à l'entendement, est la personnalité politique préférée des Français, y est allée de son couplet pour commenter et défendre, comme un vulgaire Thierry Roland, le but qualificatif adultéré alors que dans le même temps, Mamie Bachelot maugréait sur la piètre qualité du jeu de la sélection de Raymond Domenech. Quant au ministre chargé de la liquidation de mai 68,il a cru bon de faire couler son commentaire d'un robinet d'eau tiède.
    Ce personnel politique nous montre une image bien curieuse de ses préoccupations fondamentales. Ne devraient-ils pas plutôt prendre exemple sur le Premier ministre François Fillon, qui, tel qu'on le voit ici drapé de dignité et de sérieux, mène le navire français  vers un cap de plus ou moins bonne espérance...
    Pour ceux qui auraient envie de se documenter agréablement au sujet du foot, je conseille ce livre d'Astolfo Cagnacci Pays du Foot : il y décrit notamment l'épopée de malheureux joueurs italiens débarquant glorieusement en tenue d'été, et sans rechange, en 1950 au Brésil, avec casque colonial et culottes courtes, en plein hiver de l'hémisphère sud... Effet garanti.

  • Rama (dé)blogue à plein tube

    dracaena.gifOu comment remplir du creux avec une puissante pompe à vide.
    Dans les dernières secondes de cette vidéo, notre Angela Davis new look nous donne un très bref aperçu de son job talent de secrétaire d'état aux Droits de l'Homme. Bon, en réécoutant bien, elle nous précise : «si, si, coucou, je suis là et je fais des choses bien, qu'on en verra les résultats plus tard», et un peu avant, on sait qu'elle a vu des gens, au fin fond du Burundi et de Thaïlande, qui sont très bien et que c'est important qu'elle le fasse savoir.
    Incroyablement prenante et terriblement fatigante, cette fonction harassante  de secrétaire d'état aux droits humains.
    Mais au juste, elle sert vraiment à quoi, Rama ?

  • L'espace des libertés progresse !

    Le chantre international de la liberté s'est ainsi exprimé lors de son voyage officiel en Tunisie.
    La ministresse secrétaire d'état aux droits de l'Homme -mais pas trop- et aux belles plantes décoratives, est du voyage.
    Dans le lexique à l'usage des mal-comprenants, rappelons que «droits de l'homme» -dans la version française- est synonyme de «vente de centrales nucléaires».

    voixdesonmaitreramayade.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

    «Selon son cabinet, Rama Yade rencontrera mardi des "représentants de la société civile" tunisienne. Mokhtar Trifi et d'autres défenseurs des droits de l'homme devraient en faire partie, dit-on de source diplomatique française».
    Eh bien ! Quel barouf... Enfin, ça, c'était ce matin. Cet après midi, place aux grandes personnes.
    C'était donc trop beau ! Dans le milieu de l'après-midi, la secrétaire d'état aux droits du président de la République annulait une rencontre gênante.
    Sûr que le thé à la menthe n'était pas de son goût, et que la date de péremption de l'eau de fleur d'oranger était dépassée depuis fort longtemps.

  • Rama arrivera-telle à pied par la Chine ?

    «CHINE
    La France pourrait boycotter la cérémonie des JO (13:27)
    Rama Yade a déclaré ce jeudi qu'il fallait décider d'un éventuel boycott de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin en fonction de l'évolution de la situation au Tibet. Cette sortie de la secrétaire d'Etat aux droits de l'Homme rompt avec le silence de Sarkozy tandis que les pressions internationales s'accentuent sur la Chine». L'Express

    Rama Yade, vous savez, c'est cette jeune femme qui avait dit, au sujet de Muammar Khadafi que la France n'était pas un paillasson et patati et patata.

    324355941.jpgAllez, on nous trouvera bien une petite image de la belle Colombe noire serrant la paluche d'un dignitaire chinois, non ?