Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« « Restaurer la dignité…» | Page d'accueil | Des habits neufs pour Nicolas Demorand »

lundi, 28 janvier 2013

Une touffe de cheveux sur la langue…

Afin de disserter sur le thème du serment, Michel Polacco avait invité, dimanche 27 janvier 2013, le sourcillesque Michel Serres pour causer avec lui.
En manière d'illustration liminaire, ledit Michel Polacco crut bon de nous assener quelques exemples puisés dans ses ressouvenirs personnels : « En guerre, le colonel Leclerc, en Libye prononce le serment de Koufra ; pendant la révolution, le serment du Jeu de paume ; en peinture, on connaît le Serment des Horaces, œuvre de Jean-Louis David … ».
Chacun sait que le serment du Jeu de paume, c'est ceci :

jeu_de_paume_bd.jpg
de Jacques-Louis David, et pas cela
Évidemment, arrivés à ce stade de l'écoute, on se demande par quel miracle, ou par quel niveau de distraction de l'invité il a été possible qu'on laissât diffuser à l'antenne une telle invraisemblable coquille.
Toutefois, la suite est assez fun puisque, vers 5:50, c'est Michel Serres qui s'emmêle à son tour les pinceaux, mentionnant que ce sont les étudiants en médecine qui prêtent le serment d'Hippocrate ( ce sont les médecins qui se doivent de prêter ledit serment ), une cinquantaine de seconde après avoir cafouillé, s'étant précipité pour dire « femme enceinte » en lieu de place de « mère porteuse »… Bon, il ne faut quand même pas tout jeter, et dans cette intervention quelque peu salmigondesque, on peut trouver quelques informations intéressantes, mais nul doute qu'à l'issue de l'écoute d'un tel entretien, Joris-Karl Hysmans se fût trouvé consterné par ce duos de phraseurs passablement raseurs…

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet