Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Revers de fortune | Page d'accueil | Merci Patrons !… »

lundi, 29 octobre 2012

À deux pas de chez moi…

Allez voir mes voisins !…
Ils sont géorgiens, kazakhs ou encore arméniens. Une simple ouverture des locaux de l'ancienne école Joseph-Servas, aujourd'hui désaffectée et propriété de la ville de Châlons-en-Champagne permettrait à ces demandeurs d'asile d'obtenir un minimum : un toit, de l'eau, des toilettes. Cela, le maire, Bruno Bourg-Broc faisant montre d'une charité chrétienne… très mesurée, ces réfugiés ne l'ont, à cette heure, toujours pas obtenu.


En revanche, quelques citoyens de la ville, se faisant une autre idée de la solidarité, apportent aide et réconfort à ces gens paisibles et aimables, réduits à se pelotonner sous des toiles de tente alors qu'il gèle désormais la nuit dans notre ville.
Elles s'appellent Marie-Pierre, Catherine, Marie, Charlotte, Dominique, Véronique, Evelyne ou Mireille, et elles apportent chacune une ou quelques pierres à l'édifice de la solidarité qui permettra -on peut rêver- d'espérer un futur simplement correct pour ces gens que nous commençons tout juste à apprendre à connaître. Elles font par leur action pacifique et solidaire la guerre à la bêtise, à la méchanceté, à l'ignorance et à la négation de l'autre.
Tous les soutiens à leur action sera bienvenue.

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet