Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Sale mec ! | Page d'accueil | Si la Gauche passe… »

mercredi, 11 janvier 2012

Patin Artistique

Dans le film « la Délicatesse » de Stéphane et David Foenkinos, on peut y voir Audrey Tautou se diriger avec détermination vers François Damiens et lui coller avec application et soudaineté un patin aussi lascif qu'inattendu. Surprenant… ( voir à 0:33 )

2658.jpg


Bon, il n'y a pas de quoi en faire une montagne, une maladie ou tout un roman, mais tout de même, en voyant cette scène, je n'ai pas pu m'empêcher de faire le rapprochement entre cet assaut buccal conjonctif et une fugace aventure dont je fus victime - que mes admiratrices me le pardonnent - à bouche consentante : Il se trouve que par le passé j'ai moi aussi essuyé un si sensuel et soudain assaut non sollicité : – c'était en face du Palais de Justice, à Reims, et j'avais vingt-cinq ans, j'étais accompagné… L'incident fut court et mémorable. Je ne courus point derrière la jeune personne, une fois son aimable forfait accompli. Je remarquai simplement una lacrima sul viso, qui pouvait à demeure me laisser songer à de potentiels délices futurs… Je choisis d'en rester là, sur ces points de suspension. Voir cela, à 0:25

10:42 Écrit par boeufquipleure dans Déjantons sous la pluie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

"Assaut buccal conjonctif" ! hihi excellente formulation.En revanche l'expression "j'ai essuyé", et, pire, "je me suis essuyé" (!), me paraît assez malheureuse. L'émotion, sans doute !Quant à la chanson de Perret, je préfère celle-ci http://www.youtube.com/watch?v=P5weqdVaChQ

Écrit par : ALiCe__M | mercredi, 11 janvier 2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet