Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« LES LIEUX… | Page d'accueil | Extra-lucide ou plagiat ? »

mercredi, 18 mai 2011

La (vraie) chute de Dominique Strauss-Kahn

Il est 7h 28 samedi matin, lorsqu'une employée de l'hôtel Sofitel de New York découvre corps inanimé de Dominique Strauss-Kahn, gisant au pied de l'escalier de service, au quatrième étage de l'établissement, fréquenté de temps à autre par le directeur du F.M.I. lors de ses séjours privés dans cette ville. Les secours sont immédiatement dépêchés sur place afin de le ranimer. Selon le directeur de l'établissement, il était inconscient, mais ne semble pas présenter de blessures visibles.
Pourtant, le premier communiqué, qui sera émis 45 minutes plus tard, concernant celui qui était donné favori pour la prochaine élection présidentielle française, ne se veut pas rassurant : son état serait stable, mais le pronostic, très réservé, laisse craindre que Dominique Strauus-Kahn ne sera pas en mesure de reprendre rapidement ses fonctions ni même de participer aux primaires concernant la désignation du candidat du Parti Socialiste à l'élection présidentielle de 2012.

Que faisait DSK dans cet hôtel ?
On ignore, en fait, ce que faisait le directeur de FMI dans cet hôtel, mais il ne semble pas que ce fût dans l'exercice de ses fonctions mais plus probablement pour une partie de bridge avec des amis dentistes…

Les réactions :
-Message de soutien du président Sarkozy
Le président Sarkozy a été très rapidement informé de la nouvelle. « C'est un véritable drame, pour ses proches, pour la France, et pour le monde entier. M. Strauss-Kahn, qui est un ami, et pour qui j'ai la plus haute estime et la plus grande affection, s'est montré décisif dans la gestion de la crise financière internationale, et pour la résolution des graves problèmes financiers affectant la Grèce, l'Irlande et le Portugal. C'est une persnne d'une grande intelligence, et de haute valeur morale. Je ne vous cache pas que son indisponibilité sera extrêmement préjudiciable». Nicolas Sarkozy, au moyen de l'Airbus présidentiel, se transportera aux États-Unis dans la journée pour se rendre au chevet du directeur du F.M.I.
-Le P.S. uni derrière son meilleur candidat
C'est Benoît Hamon qui a le premier réagi à la nouvelle pour le Parti Socialiste. Nous attendons des précisions tant sur l'état de santé de notre ami que sur les circonstances du drame. Nous pensons qu'il ne s'agit pas nécéssairement d'un accident, et nous envisageons sérieusement l'hypothèse d'un attentat maquillé en accident».
-Bernard Debré : Garder espoir…
« Mais qu'allait-il faire dans un escalier réservé en principe aux femmes de ménage ? C'est avant tout l'état de santé de M. Strauss-Kahn qui m'inquiète, mais nous pouvons faire confiance à l'équipe médicale qui le soigne  actuellement pour qu'il s'en sorte. Pour le reste j'exprime quelques réserves au sujet des habitudes ancillaires de M. Strauss-Kahn.  ».
-Marine Le Pen.
C'est un drame pour lui et sa famille, c'est évident. Mais j'ai rappelé à maintes reprises que sa propension à emprunter des escaliers mal éclairés finirait par lui jouer de mauvais tours. S'il en est là aujourd'hui, c'est quand même un peu de sa faute»…

17:52 Écrit par boeufquipleure | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

bv domi pauvre strauskan pour avoir pris une suite a l'hotel dommage qu'il es pris la fuite ont verra la suite
gros bisous je suis une fane de dominique boeuf

Écrit par : renoult | vendredi, 24 juin 2011

Répondre à ce commentaire

Voilà ce que c'est de vouloir éviter les journalistes, il aurait dû passer par la grande porte, quel homme discret !

Écrit par : Michèle | vendredi, 09 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Je n'ai jamais enseigné qu'il sera exposé, mais la bonne chose chacun aura une vue claire de la personnalité du Président Sarkozy.

Écrit par : skill games | lundi, 26 septembre 2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet