Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Si contrairement à tout ce que l'on croit… | Page d'accueil | Un Rafale pour Tobrouk »

lundi, 14 mars 2011

N'importe Cauet !…

De la fenêtre du local où j'exerce mon travail, il est possible d'apercevoir une plaque de rue indiquant le nom de Martin Akakia.
Ce médecin, à qui François Ier demandait qu'il le soignât mieux que quiconque, ledit Akakia lui aurait répondu quelque chose du genre : «cela m'est impossible, sire, je me dois de soigner les plus humbles comme des rois».
En réalité, ces propos ne sont pas du tout de Martin Akakia, mais d'Ambroise Paré…
M. Cauet, aimable causeur picard tout empreint d'élégance, d'humour, de bienséance et de sollicitude, connaît-il cette anecdote ?
Observons et écoutons attentivement cet aimable échantillon ( aimablement transmis via twitter par l'ami @Slovar ) de courtoisie et de savoir-vivre :



M. Cauet, pas gêné le moins du monde, suggère, hors toute subliminalité, que ces dames devront passer sous les fourches caudines si elles entendent faire de la promotion pour leur participation au salon de l'érotisme, et c'est là qu'au bout de 1:31, le meneur de revue, prenant les effeuilleuses pour de grosses salopes -comme d'autres eussent pris Vaugirard pour Rome- osa, superbe de profondeur et d'aménité «quand on parle de strip-tease, on a l'impression qu'on parle de viol ; c'est un peu gênant, vu que c'est un peu vot' business…».
Ainsi, à entendre ce fin philosophe, le droit de cuissage radiophonique et télévisuel est un us de pein-droit à notre époque bénite et énergique.
Gageons qu'il userait de la même délicatesse pour accueillir une ancienne effeuillée, aujourd'hui reconvertie dans l'accompagnement social des causes désespérées.
Il est vrai qu'à une époque où le demi-monde s'est installé dans les palais, cela vaut-il encore la peine de s'étonner que le quart-monde spirituel s'exhibe sur les fenestrons numériques terrestres ?

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet