Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 24 mars 2010

Sarkrock Around The Bunker

sarkobunker.jpg«Sûr de l'affection et de l'adhésion de notre population au dirigeants de notre admirable parti de la majorité présidentielle, avec un héroïsme digne de ses longues traditions de la droite française, contre un ennemi traîtreusement supérieur en nombre et en armes, il m'est apparu que mon devoir est d'entendre ce message ; sûr que, par sa magnifique résistance à l'ennemi de l'intérieur socialo-communiste, elle a rempli ses devoirs vis-à-vis de nos fidèles soutiens traditionnels ; sûr de l'appui des anciens combattants et anciens cons battus dont j'ai eu la l'opportunité de bourrer le mou, sûr de la confiance de tous les patriotes, je fais à la patrie le don de ma personne pour atténuer son malheur. En ces heures douloureuses, je pense aux malheureux restaurateurs, qui dans un dénuement extrême tentent de remplir nos assiettes. Je leur exprime ma compassion et ma sollicitude.
C'est le cœur serré que je vous dis aujourd'hui qu'il faut cesser le combat. Je me suis adressé cette nuit au président du Front National pour lui demander s'il est prêt à rechercher avec moi, entre mecs qui ont des couilles, après la lutte et dans l'honneur, les moyens de mettre un terme aux débordements intempestifs des hooligans aux abords des stades, et de l'exhibition ostentatoire des mousmées en tchadors, niqabs, burqas ou autres serpillères, tant dans nos villes que dans nos campagnes. Que tous les patriotes se groupent autour du gouvernement que je préside pendant ces dures épreuves et fassent taire leur angoisse pour n'obéir qu'à moi dans le destin de la patrie.»

16:11 Écrit par boeufquipleure dans à ne pas prendre au premier degré | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bunker |  Facebook |

jeudi, 18 mars 2010

59% des Français pour le bordel

59% des Français pour la réouverture des maisons closes !
Selon un sondage réalisé auprès d'un échantillon représentatif de la population française, septante pour cent des mâles seraient disposés à voir réouvertes les maisons de tolérance, pas comme celle-ci, mais plutôt celle-là, alors que la population femelle ne serait convaincue que pour une toute petite moitié si l'on en croit les résultats publiés par l'institut CSA (Enquête menée auprès d'un échantillon de 852 personnes âgées de 18 ans-selon la méthode des quotas- interrogées les 16 et 17 mars).


Bien. Avec ces 59%, on est, mine de rien,  pas très loin du score des abstentionnistes aux élections dans les régions. De là à vouloir foutre le bordel un peu partout dans les bourgs et villes de notre beau pays, il n'y a qu'un pas. En y regardant de plus près on pourrait se demander si celui-là, n'aurait pas déjà cette idée en tête…
Mais un doute m'habite : si les Français sont favorables aux maisons closes, cela supposerait qu'ils souhaitent qu'elles restent fermées. En tout cas, le débat reste ouvert.
J'attends maintenant qu'on me précise pourquoi on dit «maisons closes», et même «maisons closes fermées»…

15:22 Écrit par boeufquipleure dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maisons closes |  Facebook |

lundi, 15 mars 2010

La faute du chanteur Tenenbaum

yav3vdq
Il aura donc suffi que soit rendue publique l'annonce du décès du chanteur Tenenbaum -chantre du bolchevisme et de la collectivisation- pour que dans un élan de mollesse, les chevau-légers des forces vives de la nation détèlent dare-dare et expulsent fissa le pied hors l'étrier devant une menace pourtant bien réelle, celle du réveil des plus odieuses, malsaines, insidieuses, vérolées, revanchardes hordes de happe-loppins, traîne-gaines, bustarins et autres talvassiers à la solde du renouveau du goulag et du collectivisme le plus abominable.
Tout est donc la phaulte du chanteur Tenenbaum, lequel a poussé l'ignominie jusqu'à défendre un dangereux anarchiste (comme en témoigne ce document ),


qui par son manque calculé de savoir-vivre,
dans un ultime soubresaut  vachard, a opportunément ouvert les vannes aux barbares serrant le couteau entre les dents pendant que les patriotes véritables étaient plongés dans leurs prières miséricordieuses  pour le salut du défunt, témoignant leur sollicitude à l'adresse de la mémoire d'un individu manifestement et néanmoins pas très catholique -puisqu'il aurait embrassé la religion communiste dès son plus jeune âge- autorisant une lâche invasion quasi-insurrectionnelle des urnes tricolores.
On se consolera en constatant que -nul n'est prophète en son pays- les résultats de Saint-JEAN-cap-FERRAT ont sauvé l'honneur de la patrie et de ses vraies valeurs, avec un score de 24,75% (auquel il conviendrait d'ajouter les 2,37% de M. Bompard qui tend à prouver qu'il existe encore des ilots de bonne foi et de bon sens dans notre beau pays. Deo gratias…
Ô Dieu vainqueur ! Sauvez Rome et la France. Au nom du Sacré-Coeur