Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Le Prez' ne badine pas avec la culture. | Page d'accueil | Nicolas ou comment qu'on s'en débarrassera »

lundi, 25 janvier 2010

Je ne fais pas de politique !

Un tweet matinal de J.-Luc Warsmann, héraut de la scientologie libérée, chef de file de la liste UMP aux Régionales pour la Champagne -Ardenne, donnait cela : «Consultation des habitants de Champagne Ardenne, le questionnaire est disponible sur www.warsmann2010.com , répondez en lignewww.warsmann2010.com»
Ouvrons donc le lien www.warsmann2010.com, où l'on aperçoit, sur la senestre, le visage avenant et ovoïde -témoignant d'une solide santé- de M. Warsmann, sur un fond déroulant d'images présentant quelques uns de ses colistiers, dont notre secrétaire d'état Benoist Apparu, adjoint au maire de Châlons-la-Mardre, des vignes, un champ de colza ensoleillé par un séduisant ciel d'été, un pan de hangar en tôle ondulée, un technicien esseulé devant une improbable machine rouge et noire, des jeunes aryens purs bourges paraissant tout droit sortis de la lipdaube des jeunes pops, ou encore un installateur de panneaux solaires vérifiant l'horizontalité du plan incliné.

Sur la dextre, un slogan, d'argent sur fond d'azur : «Moins de politique, plus d'action, c'est urgent pour notre région».



Tel est le cri de guerre que M. Warsmann, rédempteur de la liberté religieuse, propose pour rassembler une population champardennaise, fuyant massivement le désordre instauré par un front marxiste qui exerce sa coupable dictature socialisse sur l'ensemble de la région depuis six longues années.
Finie, la politique, place à l'action.
Imitons un instant le diabolique et bolchevique Jean-Pierre Brard, et consultons son dictionnaire préféré, le Littré. Qu'y trouve-t-on ?
1. Politique : qui a rapport aux affaires publiques.
2. Qui résulte des affaires publiques, qui y prend part, en parlant des hommes.
3. Par extension, qui a rapport  à la conduite des affaires privées.
4. Fig. Qui est fin  et adroit, prudent et réservé.

On peut, pour l'instant,  laisser de côté les autres sens qui nous sont proposés.
Ainsi donc, considérant le slogan adopté par la liste menée par M. Warsmann, il nous est suggéré de réduire le rôle politique de la future assemblée régionale. Nous devrons également nous résoudre à penser qu'il nous enjoint de laisser purement et simplement tomber tout ce qui a rapport à la conduite des affaires publiques, de nous abstenir d'y prendre part, de ne pas nous mêler non plus des affaires privées (ah ! Landru, quand tu nous tiens...), délaisser la finesse, l'adresse , la prudence et la réserve pour jubiler enfin de l'ostentatoire, de la maladresse, de l'imprudence et de l'impudence.
Mais, dites-moi, au fond, cela ne collerait-il pas avec la cuisine que nous sert depuis deux ans et demi un maître queux qui compte se mettre à table ce soir avec trois pelés et deux tondues autour d'un verre de Pernaut ?
Retour sur la vidéo : «Et je dis à Benoist, ramenez-moi chez moi...», je n'y résiste pas !

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet