Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Bougna | Page d'accueil | Regrets hors-sol »

samedi, 12 septembre 2009

Amateur

vessie2.jpgpt33916.jpg

 

 

 

 

 

 

Le site ouèbe du Frankfurtet Allgemeine Zeitung relate ainsi le chant d'honneur de Poniartefeux :
«Rassismus-Vorwurf gegen Hortefeux
mic. PARIS, 11. September. Frankreichs Innenminister Brice Hortefeux sieht sich seit Freitag mit Rücktrittsforderungen konfrontiert, nachdem eine Amateurvideoaufzeichnung mit vorgeblich rassistischen Äußerungen aufgetaucht ist.»
«Amateurvideoaufzeichnung» signifie vidéo amateur.

Hier soir, la présentatrice du journal de France 3 y était allée du même refrain, en parlant de vidéo «amateur». Pourtant, on sait, au moins depuis le 11 septembre dans l'après-midi, que cette vidéo provenait en fait d'une équipe de reportage de Public Sénat, dont le patron a jugé plus sage que ces images pas trop pieuses devaient être mises hors de la vue d'un public pas assez mûr pour comprendre les subtilités du locuteur pris en flagrant délit de dérapage.
Il ne s'agit donc aucunement de vidéo amateur dans le cas du crash du sinistre de l'intérieur.
Les rédactions se posent d'autres questions plus pertinentes, comme ça, par exemple.
On voit le subtil glissement qui cherche à excuser l'escamotage du dérapage : si la direction de la rédaction considère que cela pose un problème (ici de lèse-copain du gars Kozy), on fait entendre que le son n'est pas de bonne qualité, c'est que le document n'est pas de qualité professionnelle. Que si ce n'est pas de qualité professionnelle, c'est donc que c'est d'un amateur. Et que si c'est un document amateur, c'est une vidéo «volée». Emballé, c'est pesé. Et avec ça, je vous mets quoi, madame Soufflot ?
On en arrive même à cela . [passage audio, après "se justifie-t-il"]
La journaliste demande à Hortefeux s'il compte porter plainte...
Ça, on n'y avait pas pensé. Hortefeux non plus, apparemment.

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet