Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 20 juillet 2009

Mercato : BHL veut la tête du PS Football Club

7c195037f0aaa7d2febcb9ee2a783fa3.jpgOn s'en doutait, les résultats de la dernière saison du P.S. Football Club ont laissé des traces, après plusieurs douloureux revers enregistrés au cours la dernière édition du championnat, qui s'est achevée de façon morose, avec un risque de relégation, qui rend tristes les nombreux supporteurs et insupportables du club au passé prestigieux..
Bernard Tapie, qui pouvait, selon certains observateurs, se porter candidat à la reprise du club en difficulté, a formellement démenti son arrivée à la tête du club dirigé actuellement par Mme Aubry : «j'ai déjà donné, et puis, y'a pas photo, les meilleurs joueurs du club sont partis pour le Racing-Club UMP-Élysée. Que voulez-vous que je fasse avec une bande de glandeurs doublée d'un quarteron de chevaux de retours et d'une réserve de bras cassés ! Non, merci, vraiment...Y'aurait tout à refaire».
Aussitôt, M. Béhachelle, célèbre entraîneur mondain, dont les offres de services à la tête de la sélection iranienne se sont heurtées à une fin de non-recevoir, s'est à son tour manifesté, sans toutefois briguer immédiatement un poste de plus haut responsable du P.S. Football Club.
«Ce sera très difficile», a déclaré M. Béhachelle devant les micros de Jean-Michel Roland et de Thierry Larqué. «On sait que le jeu sur les ailes, caractéristique de l'équipe actuelle, n'a aucun avenir». Il y a dans ce club des techniciens remarquables, mais disons-le tout net : ce club, tel qu'il est dirigé actuellement, c'est à dire d'une manière brutale, stalinienne et antisémite, se dirige vers une agonie inéluctable. Il faut donner un coup d'arrêt à la décrépitude de ce club déjà mort(1).
Jouer beaucoup plus au centre, ne conserver le jeu de couloir que sur l'aile droite, faute de gauchers dans notre effectif, jouer groupé au centre, c'est la seule chance pour le P.S. Football Club de redorer son blason. Et cela doit passer par une nouvelle identité, à commencer par le nom du club».
Thierry Larqué : - quel nom proposez-vous ?
BHL : - je n'ai pas d'idée précise, mais il serait bon d'instiller une dose de libéralisme dans le libellé de la formation, et d'en finir avec le mot antédilluvien «parti», qui fait encore trop penser au CSKA P.C.F des années Marchais.
Jean-Michel Roland : - alors, Sporting-Club Libéral et Parisien, cela vous conviendrait ?
BHL : - À quelque chose près, ce serait ça, effectivement. Mais je pense qu'on pourrait envisager A. S. Libérale et Germanopratine, qui répondrait aux aspirations de la classe progressiste seule représentante authentique de la gauche moderne et ouiiste.

(1): «Martine Aubry est le gardien d'une "maison morte", vouée à la démolition».
«Mais la situation ne s'est, en deux ans, pas arrangée. Le cadavre, toujours. Mais en décomposition».
Une nuance, toutefois, le cadavre en décomposition serait, comme le canard de Robert Lamoureux, quoique malade, toujours vivant : «En finir, le plus vite possible maintenant, avec ce grand corps malade qui ne paraît ironiquement occupé, comme le prolétariat de jadis, qu'à se nier en tant que tel».

14:21 Écrit par boeufquipleure dans Au Fond de l'Etable | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bhl, p.s. |  Facebook |

mercredi, 15 juillet 2009

Fromage ET dessert

Stéroïdes ET anabolisants
ou M. Onfray saisi par la débauche sarkozyenne.
S'essayant, à l'occasion de cette période estivale, à une manière de démontage de la chronique de la haine ordinaire, Michel Onfray nous invite, en cette livraison mercredique de Siné-Hebdo du 15 juillet 2009, à nous pencher sur la détestation franchouillarde de l'immense et universel champion incontestable que serait Lance Armstrong.
Bon, en gros, Lance Armstrong, un vrai champion qui gagne, est détesté injustement parce qu'il serait exagérément perçu par les gros cons franchouillards parce qu'il gagne souvent et qu'il est étasunien (je résume avec mauvaise foi), et que les Français préfèrent ceux qui terminent à la deuxième place.
Aux détours de sa démonstration, Michou nous fait remarquer «mais les cyclistes, allez savoir pourquoi, sont les boucs émissaires de ce monde gavé de stéroïdes et d'anabolisants». Comme on dirait ratons ET laveurs, par exemple.
J'aime bien Michel Onfray, mais parfois, on se plaît à remarquer qu'il use d'arguments fort légers. N'ayant probablement guère d'informations au sujet des secrets de la potion magique en milieu sportif et une maigre connaissance des spécialités concourant aux «progrès» relatifs aux performances des cyclistes professionnels, il semble feindre d'oublier que ce monde sportif n'est pas gavé que de stéroïdes anabolisants. L'EPO, le CERA, le pot belge, la cocaïne, les hormones de croissance, la testostérone, les corticoïdes et la fameuse créatine, d'un intérêt fort limité, mais qui a le pouvoir miraculeux de masquer les métabolites de stéroïdes anabolisants, toutes ces joyeusetés font, ou ont fait partie de la panoplie du parfait coureur cycliste professionnel...
Pas plus qu'il ignore que les «champions» comme lui, qui ont dû laisser leurs testicules dans un laboratoire d'analyses anatomo-pathologiques, ont la possibilité, du fait de «soins» indispensables [le sport est, on le sait, devenu un monde de malades qui gagnent des compétitions pour lutter contre la maladie, comme cest beau !) de fournir la liste des «médicaments» indispensables, ces produits étant de facto exclus de toute analyse à la suite d'un contrôle antidopage.
La fin de l'article est très sibylline : «Pour finir, Lance Armstrong est une star et ne se comporte pas comme tel ! En France, on adore l'inverse : des lumignons qui se prennent pour des étoiles et qui, philosophes ou starlettes, footeux ou troncs du journal télé, sortent de leur domicile parisien avec des lunettes noires pour dîner dans l'intimité avec leur ami américain qui nous sert de président de la République... Vas-y Lance, fais les bisquer une fois encore...»
Allez Michel, fais-nous bisquer encore un peu plus, toi qui sais fort bien que l'allégé testiculaire survitaminé est venu sur le Tour à l'instigation du Boss à Ray-ban de l'Élysée, après avoir pris des dispositions pour être sûr de ne pas importuner les forçats de la route durant leur labeur : redis-nous encore une fois tout le bien que tu penses de l'énergie nucléaire... Pour voir...
Je ne résiste pas à rappeler Flaubert : «Oui,nous payons le long mensonge où nous avons vécu, car tout était faux : fausse armée, fausse politique, fausse littérature, faux crédits et même fausses courtisanes».

10:06 Écrit par boeufquipleure dans Au Fond de l'Etable | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : michel onfray, lance armstrong |  Facebook |

samedi, 11 juillet 2009

Quand le bac se retourne sur le cochon

balance-90e46.pngM. Nicolas S., président intérimaire à CDD renouvelable une fois, époux dans la vraie vie de Mme Carla B., lourdement escroqué de la somme colossale de 176 €, , ne pourra donc prétendre obtenir l'intégrale et légitime réparation - un euro symbolique au titre de son préjudice moral ainsi que 1 500 euros pour frais de défense - du dommage subi du fait des coupables manœuvres frauduleuses de M. Ama M'., ainsi en a décidé le tribunal de Nanterre.
«Ainsi le lien entre le président de la République et les magistrats peut laisser croire aux justiciables qu'ils ne bénéficieraient pas d'un tribunal indépendant et impartial», osent graver dans leur jugement inique les juges rouges de Nanterre. Tout ça parce que le juge Courroye et Nicolas S. se connaissent juste un tout petit peu... On fait bien des histoires pour pas grand-chose.
« C'est une décision extravagante !» s'est empressé de hurler Me Herzog, défenseur de la veuve et de l'orphelin du président de la République. D'autres eussent ajouté «abracadabrantesque».  «Si l'on suit le raisonnement du tribunal de Nanterre, Nicolas Sarkozy serait le seul citoyen en France à ne pas pouvoir demander la réparation de son préjudice pour un dommage qui lui a été causé». C'est injuste, en effet. 
Le même journal précise : Article préliminaire du code de procédure pénale « La procédure pénale doit être équitable et contradictoire et préserver l'équilibre des droits des parties. Elle doit garantir la séparation des autorités chargées de l'action publique et des autorités de jugement ».
L'article 6 de la convention européenne des droits de l'homme (CEDH) précise que  « Toute personne a droit à ce que sa cause soit entendue équitablement, publiquement et dans un délai raisonnable, par un tribunal indépendant et impartial».
Évidemment, avec de tels juges, M. S. ne pourra même pas entrevoir l'infime possibilité d'obtenir la peine de mort pour son ami Galouzeau dans une ténébreuse affaire défendue par l'avocat de Philppe Val... C'est très injuste, décidément.

jeudi, 09 juillet 2009

Espèce de quoi, au juste ?

snowwook.jpgOn en apprend de belles.
Aux États-Unis,il y aurait des mariages entre «différentes espèces», et les gènes des Américains ne seraient pas purs.
Ainsi, au pays de Barack Obama, Maillekeul Jackson, Henry Miller, Lauren Bacall, Eliot Ness, Ray Sugar Robinson, Jasha Heifetz, Alphonse Capone, Frank Sinatra, Van Cliburn, Verner von Braun, Erich von Stroheim,  Billy Wilder, Liza Minnelli, Elia Kazan, Marylin Monroe, Kim Basinger, Steve Jobs, Boby Fischer, Spencer Tracy, Robert de Niro et beaucoup d'autres, y compris
Sammy Davis Jr, nombre d'individus de l'espèce homo sapiens s'adonneraient volontiers au coupable mélange, contre nature, avec d'autres espèces.
On ne sait pas vraiment à quelles espèces le commentateur enthousiaste veut faire allusion : primates, ongulés, rongeurs, mammifères marins, rapaces nocturnes, reptiles, lagomorphes, poissons d'eau douce, protozoaires, on se perd en conjectures.
Une chose est sûre, cet homme apparaît manifestement comme un assemblage composite de plusieurs genres bien connus. Cela est très net sur le document : un corps de journaliste, surmonté d'une tête de con.


Ma Mère L'Oye : Les Entretiens de la Belle et de la Bête

14:31 Écrit par boeufquipleure dans Au Fond de l'Etable | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : fox, homo sapiens |  Facebook |

Ma biche !...

Hibernatus : le retour de la vengeance
La pente est raide, mais la route est droite.
Elle mène même complètement à droite.
Heureusement, Michel Rocard est dans le sens de la descente.
Assis sur son toboggan, Mickey se laisse glisser vers le bonheur le plus total.
«Il assure qu'"en tout cas", il "reste un social-démocrate et c'est une pensée de gauche qui l'anime quand il participe à de tels travaux"».
Un social-démocrate animé par une pensée de gauche, comme Claude Allègre ?
hibernatus-PS2009.jpgLe bon docteur Rocard «juge "stupide" que le Parti socialiste "ne participe pas à de tels débats de société"», renvoyant  dare-dare et définitivement le parti, dont il est toujours membre, en unité de soins palliatifs.
Heureusement, tout n'est peut-être pas perdu, car justement, son confrère, le professeur Lefebvre propose justement de remettre les malades au boulot...

mercredi, 08 juillet 2009

Vacances : Adoptez un couple gay UMP

Un ami picard, membre de l'UMP, m'envoie un courriel, lourdement chargé de deux clichés numérisés ayant pour libellé «Ça va te faire plaisir!»Voilà les reproductions des captations numérisées.
gerco_xb_gays1.jpggerco_xb_gays2.jpgEt ma réponse à l'annonce de cette merveilleuse idylle :

«Félicitations. Je ne savais pas que le mariage gay était dans le programme du phare du renouveau de la pensée occidentale, mais le constat est là : les feux de l'amour brillent dans le regard de l'Oberstumpführer qui dirige cette bande de jeunes.
Attention, le Département d'Etat niera avoir eu connaissance de cette communication à fin de propagande islamo-gauchiste sur le blogue du Bœuf Qui Pleure.
D'autre part, ce document sera archivé et transmis aux services d'épuration qui auront les pleins pouvoirs dès la chute de l'usurpateur.
Gare au goudron et aux plumes...
(Gerco, j'ai une photographie où l'on voit le Général De Gaulle venu tout spécialement me serrer la main dans le village de Thiéblemont un jour de novembre 1963. Je lui ai opposé une fin de non recevoir à ses avances pédophiles, moi...)
Bonne nouvelle pour toi, il reste encore 38 % d'analphabètes qui font encore confiance au mari de Carla :
Mes amitiés à Frédéric Mitterrand.
Le Bœuf Qui Pleure
»

[Nos fidèles lecteurs auront sans doute remarqué que les illustrations sont sensiblement différentes de celles mises en ligne mercredi matin. Après intervention de l'une des personnes présentes sur la scène, nous sommes en mesure se vous montrer les scènes originales, avant les retouches grossières les images honteusement transmises par un individu malintentionné.]

12:04 Écrit par boeufquipleure dans Au Fond de l'Etable | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : xb, gerco, mariage gay |  Facebook |