Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Quand on partait de bon matin... | Page d'accueil | Vacances : Adoptez un couple gay UMP »

samedi, 04 juillet 2009

Reich F1 überalles

reichf1.jpgAprès les égarements romantico-sado-masochistes de Max Mosley,  le sémillant patron de la fédération internationale de l'Automobile, c'est au tour du Boss de la F1 de plonger les rangers dans le rata :

Selon le toujours jeune Bernie Ecclestone (78 ans), la poigne d'Adolf avait du bon, et c'est tout juste s'il regrette quelques égarements du Führer : «la démocratie «n'a pas fait grand bien à beaucoup de pays». «C'est terrible à dire je suppose, mais à part le fait qu'Hitler s'est laissé emporter et persuader de faire des choses dont j'ignore s'il voulait les faire ou pas, il était en position de commander beaucoup de gens et d'être efficace». «A la fin il s'est perdu, donc il n'était pas un très bon dictateur».
On peut douter de la confiance que pourrait encore accorder M. Ecclestone à notre simulacre de Premier Ministre, pour qui la Formule1 semble être une des seules raisons de continuer une carrière politique...

19:02 Écrit par boeufquipleure dans Au Fond de l'Etable | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bernie ecclestone, max mosley, formule 1 |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet