Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Flics in, prof out. | Page d'accueil | Anticrétin »

mardi, 26 mai 2009

S.T.O.S.H.S.P.

frederic-lefebvre-inutile-reduite.1239432501.jpg«Permettre à des salariés en arrêt-maladie de travailler».
Cette géniale trouvaille ne pouvait que sortir du cerveau -parfaitement irrigué- de Frédéric Lefebvre, le fameux lieutenant des chevau-légers de la sarkozye galopante.
Comme on le sait, les malades en arrêt de travail sont les victimes de la vivace survivance d'une tradition née du Front Populaire  et parvenue jusqu'à nous grâce à la complicité de régimes successifs ayant fait honteusement allégeance aux diktats socialo-communisses.
La mission salvatrice et messianique de Frédéric Lefebvre est de débusquer, en réalité, les glandeurs de tout poil, en démasquant ces fraudeurs en les prenant à leur propre jeu. 
À la question :
«N'est-ce pas une remise en cause de l'arrêt-maladie ?» , Freddy a répondu prestement : «C'est un nouveau droit pour le salarié, déclenché uniquement à sa demande et si un certificat médical l'y autorise». Belle occasion de faire la chasse au médecins qui prescrivent abusivement des arrêts de travail. On se doute, évidemment, que ce n'est pas le même toubib qui établira un arrêt de travail et rédigera dans le même temps un certificat d'aptitude au boulot ! Il sera facile de demander des comptes à ceux-là qu'ont la fâcheuse manie de prodiguer des repos intempestifs à des tireurs au cul et à des parturientes imaginaires... Pour seul exemple, on citera celui de Mme Rachida Dati, on voit bien qu'une mise bas peut parfaitement être suivie d'une reprise rapide d'une activité professionnele intense.
On aura compris, que sous couvert d'une demande d'activité rémunérée durant un congé maladie, des agents-vérificateurs de la Französische Soziale Sicherheit, se rendront prestement au domicile du quémandeur pour le sommer de fournir quelques menues éclaircissements  au sujet de son arrêt intempestif, avant sa garde à vue puis sa mise en examen pour escroquerie auprès des Assurances Sociales.
On ne soulignera jamais assez le talent inventif de Frédéric Lefebvre, et sa contribution massive à l'explosion d'un ordre nouveau basé sur le volontariat. Aura-t-il l'audace de proposer un Service du Travail Obligatoire en Services Hospitaliers de Soins Palliatifs ?

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet