Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Vivent les souliers à clous ! | Page d'accueil | S.T.O.S.H.S.P. »

samedi, 23 mai 2009

Flics in, prof out.

gcduguet.1.jpg«Darcos serait toutefois prêt à transiger avec, par exemple, des détecteurs de métaux portables plutôt que des portiques pour localiser les armes - y compris des battes de base-ball -, ou un nouveau corps de fonctionnaires de l’Education nationale - et non des policiers - pour repérer les élèves suspects à l’entrée et à la sortie des écoles…»
On lit bien : un nouveau corps de fonctionnaires de l’Education nationale pour repérer les élèves suspects à l’entrée et à la sortie des écoles.
Repérer des suspects à l'entrée et à la sortie d'établissements : de toute évidence, cette mission relève notoirement du domaine de la gent policière. On peut éprouver quelque peine à imaginer le cheminement intellectuel qui mènerait un aspirant professeur à endosser tout-à-coup les habits de Pandore ou de Flageolet.
Outre l'interrogation qu'on sent poindre au sujet de la formation d'une manière de corps de cavaliers et chevaliers du guet, on peut légitimement s'interroger au sujet de la décision de ne plus remplacer qu'un fonctionnaire sur deux partant en retraite, sans assumer le nouveau principe : plus de flics, plus du tout de profs.
Qu'en pense Carla ?

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet