Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Quand elles parlent de quenelles et de grues | Page d'accueil | Faignant »

mercredi, 13 mai 2009

L'inventeur du slam palmé


medaille-ordonnance-chevalier-palmes-academiques-sappol-badge-patch-pins-863744956_ML.jpg« C’est bien Alain Schydlowsky qui a inventé le slam… »
On vit dans une petite ville bien tranquille, comme ça, bon an, mal an, sans savoir qu'on côtoye des gens extraordinaires. C'est injuste. Après avoir regretté la disparition de l'humble mais néanmoins surpuissant poète François Veillerette, il nous était impossible d'ignorer plus longtemps l'immensité du talent d'Alain Schydlowsky, l'insuffisamment célèbre philosophe-poète-astronome ferroviaire que la France entière, que dis-je, l'Europe entière devrait nous envier.
Albert Jacquard était venu, il y a un certain temps, à Châlons pour y tenir une conférence suite à la parution de son ouvrage consacré à François d'Assise, mon ami la bête du Gévaudan Francis Leloup, assis à côté de moi, manqua mourir de rire en voyant se lever la notoriété locale, sortant d'un assoupissement post-prandial menaçant de s'éterniser, s'emparer du micro ainsi que de la parole et tonitruer ainsi : « pour conclure cette soirée… ». Alain S. avait sommeil. Ne restait à Albert Jacquard qu'à s'exécuter, ce qu'il fit fort civilement en faisant mine de considérer que l'intempestif  lui avait posé une aussi ultime que pertinente question...
Aujourd'hui, Alain fait la une de l'Union. Pas au centre de la page, comme il le mériterait, mais tout en haut  – ça se comprend – et tout à droite, ce qui se conçoit aussi fort aisément.
Le nouvel Officier des Palmes Académiques bien connu comme « personne non enseignante ayant rendu des services éminents à l'Éducation nationale » trouve aujourd'hui, dans ce faire-part, le début de la reconnaissance universelle qu'il mérite incontestablement.
Poêle aux dents…

Commentaires

J'aime bien sur sa page de présentation : "Ce n’est donc pas non plus un hasard s’il anime régulièrement sur Radio-L’Epine «A Vers Ouverts », une émission de lecture de textes littéraires qui peut rassembler selon lui jusqu’à 30 000 auditeurs. "

Le bassin touché par RCF-Radio L'Epine ne dépasse pas 200 000 personnes en comptant large et en comprenant les zone d'Epernay et de Menou mal couvertes. Il serait écouté de près d'un auditeur sur deux dans son agglomération ! Cela voudrait dire aussi qu'il ferait des audiences supérieures aux stations nationales ou à Champagne-FM (la station des bus scolaires et des magasins) dans le même secteur, alors que le taux d'écoute de radios en journée ou en soirée est ridiculement bas - à titre de comparaison les pics d'audience de France Cul se situent à 800 000 auditeurs pour toute la France (chiffre que l'on peut diviser grossièrement par cent pour obtenir celui d'un département moyen entier alors que la zone est celle de la moitié d'un département et encore). En outre, je n'ai jamais rencontré que deux auditrices de RCF : elles y animaient des émissions en bonnes grenouilles de bénitier qu'elles étaient.

Ce qui est remarquable avec Schydlowsky, c'est ses associations en forme de poupées russes : l'association de poètes pour organiser des lectures publiques qui se transforme en association de défense de la langue française pour organiser des conférences de sommités sans aucun rapport avec la langue française* puis qui se transforme en association spatiale, le tout avec trois ou quatre étages de fusées et toujours aussi peu de clarté sur les buts ou sur l'origine des subventions**.

* Je n'ai toujours pas compris le rapport entre la défense de la langue française et l'invitation d'un membre de l'ambassade d'Allemagne pour disserter sur la chute du mur de Berlin dans un lycée chic de centre-ville.

** Quand on sait que notre député bogosse et godillot a été directeur-adjoint du ministre de l'EN actuel et que notre maire et ancien député a longuement été chargé de mission dans ce même ministère***, beaucoup de mystères peuvent être éclaircis.

*** Dommage qu'ils n'aient pas eu non plus leurs entrées à la Culture afin de mettre en avant la fameuse cantatrice roumaine contre la loi Hadopi.

Écrit par : Dominique | mercredi, 13 mai 2009

Répondre à ce commentaire

Salut les blogueurs!
Je remercie le Courageux anonyme qui m'a fait mon panégyryque.
Au-delà de la satire dont je reconnais le talent ,je tiens
cependant à revendiquer mes actions culturelles dans une ville qui n'en compte pas tant que ça.Poils aux bras
ALAIN SCHYDLOWSKY

Écrit par : schydlowsky alain | mercredi, 13 mai 2009

Répondre à ce commentaire

J'ignore qui est l'auteur de ce canard mais s'il veut se mettre à la hauteur de Siné ou de Charb il doit se dévoiler
Pouvait-on imaginer le regretté georges Barnier l'irremplaçable CHORON réAliser des panégiryques de façon
anonyme?et qui peut conçevoir l'immmense Cavanna ne pas signer ses géniaux pamphlets?
JE ME SUIS BIEN MARRé pendant une heure car la plus grande force d'un individu vivant est l'autodérision producteur du rire le plus fructueux rien de gentillet dans ce concept fondamental.CHACUN SES AVATARS j'assume les miens sans complexe car j'ai le sentiment d'une totale authenticité je n'ai jamais prétendu appartenir au corps enseignant mais je défendrai cette institution tant que les forces me le permettront car bien que jeune et impétueux bipède j'ai eu le privilège d'ètre en contact avec des Instituteurs et des professeurs remarquables .Mon
INTERLOCUTEUR est ET RESTERA l'institution éducative
et je n'ai pas à rougir de cequi a été fait jusqu'ici le reste est sans importance sinon l'humour la poèsie et la spiritualité
sans oublier lA Recherche qu'il faut bien défendre.Apropos
ai-je dit que je suis l'auteur du "slam"?APPELEZ Ségolène
elle s'excusera pour moi LA RAISON SI ELLE NE SERA JAMAIS PURE ME RESTE ASSEZ FIDèLE DANS L'ensemble
et qu'importe au juste puisque la mort elle lorsqu'elle viendra nous chercher nous pourrons compter sur sa totale loyauté.
le "slameur blogueur" vous salue poils aux pus...BEAUF
"et qu'est-ce qu'on dit?".......
ALAIN SCHYDLOWSKY

Écrit par : schydlowsky alain | jeudi, 14 mai 2009

Répondre à ce commentaire

La ponctuation, l'orthographe, la grammaire et l'écriture en prennent un coup. Bonjour au geste éducatif et à la maîtrise de la langue française... En outre, comme tous les gens un peu outrés de leur personne, il faut au Poète écrire tout en capitales comme si on ne lui avait jamais appris que cela veut dire hurler.

Écrit par : Dominique | jeudi, 14 mai 2009

Répondre à ce commentaire

SALUT l'anonyme
JE COMMENCE TANT BIEN QUE MAL à exploiter l'outil informatiquece qui explique tes commentaires je suis un autodidacte et en voulant subitement aller trop vite ,une ponctuation peut manquer par-ci par là un mot écrit trop vite sans relecture préalable nenous fait plus voir une omissiom j'ai pu en repérer aussi de l'autre coté au fait, il manque...TROP TARD ;
donnant la délétère impression d'une faute grammaticale ou orthographique . Ce commentaire anonyme présente l'avantage d'y préter davantage attention à l'avenir.ALAIN schydlowsky

Écrit par : schydlowsky alain | jeudi, 14 mai 2009

Répondre à ce commentaire

De Charybde en Scylla !
Quel festival !

Écrit par : Olivier | jeudi, 14 mai 2009

Répondre à ce commentaire

BONJOUR ANONYME
au sujet du pauvre pamplet sur mes fautes de frappes causées par ma capacité médiocre à utiliser l'outil internet
par répulsion initiale de ce monde QUI dés le départ n'a volontairement JAMAIS été LE MIEN il.faut parfois du temps pour réaliser des progrés sans compter
une auto-formation parfaitement autodidacte mais qui laisse apparaitre des lacunes confondue" avec des fautes d'orthographes .depuis quarante ans je m'exprime épistolairement par le biais du canal historique du papier courrier qui donne certes un autre résultat mais je dois me mettre aussi au diapason du progrès

Écrit par : schydlowsky alain | jeudi, 14 mai 2009

Répondre à ce commentaire

«une auto-formation parfaitement autodidacte...»
Merdre ! dit Ubu, et le roi est mouru...

«au sujet du pauvre pamplet sur mes fautes de frappes...»
Comme aurait pu le chanter, à quelque chose près, Fernandel :
«On m'appelle Pamplet
Le slammeur du village
Doux comme un agnelet
Je mène la vie d'un sage
Poétant gaiement
Moi, je vis de l'air du temps
Je dois tout ça
Aux conseils de mon papa
J'avoue, j'ai un secret
C'est mon seul héritage
Mon bonheur est complet
On m'appelle Pamplet»

Écrit par : Olivier | jeudi, 14 mai 2009

Répondre à ce commentaire

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le fait de tenir un blogue ne vous confine aucunement dans l'anonymat. Pour preuve, mon ami Francis Leloup a vendu la mèche au sujet de l'anecdote de la conférence d'Albert Jacquard, et hop ! qui avais-je au bout du fil alors que j'attaquais tant bien que mal l'excellent repas préparé par la maîtresse de maison ? Alain Schydlowsky en personne !
Bon, pour tout dire, Alain, comme ça, dans la vraie vie, est assez débonnaire et possède réellement une capacité à rire parfois de ses propres travers. À vrai dire, sa conversation téléphonique fut plutôt marrante et sympathique, et convenons qu'il sera difficile d'en arriver à un stade d'hostilités ouvertes et aussi terrifiquement menaçantes que la célèbre blitzkrieg de Lellouche sur le plateau de Ripostes :
http://lafeuilledemanioc.20minutes-blogs.fr/archive/2009/04/07/lellouche-vs-melenchon-a-flots-mouches.html
Allez, Alain, pour l'avenir, un petit effort : on tape d'abord son commentaire sur le bloc-notes, on le relit attentivement, on sélectionne le texte désiré au moyen de la souris, puis on fait ctrl-C, on clique dans la zone commentaire de la note du blogue, on fait cette fois ctrl-V, et on relit avant de cliquer sur «aperçu» et enfin, après une dernière relecture, on peut cliquer sur «envoyer». Et là, le tour est joué.

Écrit par : Olivier | jeudi, 14 mai 2009

Répondre à ce commentaire

Excellent.Longue vie à ce journal.
Alain Schydlowsky

Écrit par : schydlowsky alain | jeudi, 14 mai 2009

Répondre à ce commentaire

O ! grande langue de bœuf perfide,

Je t'accuses publiquement de fomenter la discorde et l'opprobre dans notre bonne ville par le rire qui est l'œuvre des méchants et du démon.
Monsieur Schidlowsky qui est notre commis à la culture autoproclamé, ne mérite pas cette campagne de diffamation. Il sait magistralement utiliser à son service ce que les autres ont semé avant. Ne méprise pas les coucous qui sont aussi l'œuvre du Tout Puissant. Et c'est évangélique (parabole des talents, Matthieu 25, revu par B. Tapie). Ça marchait du tonnerre de Dieu avant ta perfidité. Mais malheureusement pour toi, Dieu dans sa divine providence te voit et te maudit.
Certes il confond le i et le y dans panégirique, mais comment lui en vouloir, lui qui ne sait même pas écrire son nom ? Puisque après avoir envahi google sous le nom Schidlowsky (ce qui faisait homonymie avec une autre excroissance vantarde), il s'écrit maintenant Schydlowsky, peut-être pour juguler la confusion ? Certes c'est raté. Un furoncle à deux têtes envahit la toile.
Certes à radio-les Pines, je ne connais pas plus d'auditeurs que toi et je pense que les deux culs bénis dénombrés sont celles que je dénombre aussi (plus un prêcheur), mais le Ciel a la porte étroite. Honneur et reconnaissance au martyr qui prêche la poésie dans l'aridité du désert de l'amour.
Enfin, c'est grâce à notre petit employé de bibliothèque que nous pourrons bientôt remplacer nos poupées par un planétarium gonflable. La nouveauté mérite bien notre admiration à tous, non ?

Dupiton

Écrit par : Dupiton | vendredi, 15 mai 2009

Répondre à ce commentaire

PROPOS IMBéciles NAUSéabonds ,encore un pseudo intellectuel de gauche auquel je me suis décidé à répondre malgré le mépris que m'inspirent des attaques qui se passent pourtant du moindre commentaire et qui de surcroit me donne des leçons d'évangile c'est assez comique . Je me passerai de commenter le reste qui concerne un individu qui ne me ressemble guère .AU SUJET DES ATTAQUES SUR RCF RADIO L'EPINE JE CONFIRME QUE LE DERNIER RECENSEMENT FAIT BIEN ETAT DE 3O OOO AUDITRICES ET AUDITEURS ET VOS INSULTES N'y changeront rien au contraire.

Écrit par : schydlowsky alain | vendredi, 16 octobre 2009

Peste ! Je passe chez maître Eolas et qu'y vois-je dans le commentaire 157 de ce fil récent ? http://maitre-eolas.fr/2009/05/15/1413-l-affaire-du-sarkozy-je-te-vois#co
Le Grand Poète Astronomique Champignacien qui y tient des propos délirants, absurdes et hyper-sécuritaires alors que le propos du fil est tout différent. Amis de la poésie et de la culture à la sauce UMP, apprenez à mépriser l'hydre de l'anarchie toujours rampante et savourez les caresses de la matraque. Plus de répression, plus d'arbitraire et plus d'injustice, clame donc notre Grand Poète anti-anarchiste. Vive la prison pour tous ceux qui pensent mal et surtout qui penseraient du mal du divin président...

Écrit par : Dominique | dimanche, 17 mai 2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet