Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 26 février 2009

C'est louche !

La France est un pays bolchevique compliqué. La carte des repaires de gauchistes régions administratives doit être charcutée simplifiée afin d'obtenir plus de sièges à l'UMP de cohésion.

Le «comité Balladur» veut-il mettre la Picardie à feu et à sang ?
Une expression ancienne imageait ainsi le strabisme :
«Regarder en Picardie si la Champagne brûle»

medi_0751-2708_1982_num_1_2_T1_0108_0000.jpg

Il s'agit en l'occurrence très probablement de charcuter sévèrement le découpage régional de façon à sacrifier des zones désespérément gangrenées par la gauche de manière à alimenter en voix fraîches des bastions de droite en espérant qu'il deviendront imprenables.
Bien du plaisir...

mercredi, 25 février 2009

Une chèvre-émissaire aux Caraïbes

Ainsi donc, Djacque Langue a obtenu une sucette de la part du Sar Omnicompétent. Comme quoi les affaires cubaines ne sont pas si importantes que cela, puisque c'est un valet, et non un maître, qui rencontrera le représentant officiel fidel-adidas1.jpgde la maison Adidas à La Havane.
Essaiera-t-il de leur fourguer une centrale nucléaire EPR ?
Se préparant conscencieusement à sa mission capitale, Djacque s'est donc fait pousser sur la face une superbe peau d'ananas. En guise de camouflage ou d'hommage ?
645565.jpg

15:49 Écrit par boeufquipleure dans Au Fond de l'Etable | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jack lang |  Facebook |

Il peut le dire ! Il peut le faire !


C'est toujours le popolo qui banque...
Ainsi donc, M. Sar aurait commis un gros mensonge, en affirmant que le vice-consul qu'il a décidé d'installer dans le fauteuil de la nouvelle entité bancaire Banque Pop'-Caisse d'Ep'a été approuvé par la commission de déontologie.
«À l'Elysée, on défend le choix de François Pérol, en soulignant qu'il est à la fois issu du milieu bancaire et "politique", jeune et expérimenté, honnête et "sans aucune casserole.»
Bon, et alors....
Ça gêne qui, tout cela, au fond ? Puisque tel est le bon plaisir du Sar -pas Rabindranath Duval, mais Kozy- on se demande bien où est le problème, non ?
Puisque le Sar nous affirme que le courtisan-impétrant est «sans aucune casserole», et qu'on se doute que, s'il le l'a pas déjà, il aura sa Rolex au poignet d'ici quatre ans, on ne voit pas ce qui motive ainsi un tapage aussi médiatique que superflu...
Puisqu'il nous le dit !
La commission de déontologie ne s'est pas réunie ? Et alors ? Faudrait quand même pas pousser mémère dans le bac à compost ! Qui c'est qu'est le chef, hein ?
C'est pas une minable commission de pantouflards -qui n'ont même pas été, si ça se trouve, nommés par le président actuel- qui va faire la loi ! Non, mais, sans blague...

sarkozyshadocksvr8.jpg


Proverve shadok : «Il faut pomper (le fric) pour vivre et donc vivre pour pomper (le pognon)».

 

lundi, 23 février 2009

Disparu

Certains furent «tués à l'ennemi».
D'autres sont «disparus».
Ou bien les deux à la fois.
Louis Pergaud s'est volatilisé dans la Meuse. Ne s'est pas noyé, non. Est disparu, mort au champs d'horreur du côté de Fresnes-en-Woëvre.

434px-Louis_Pergaud.jpgJ'aime beaucoup Louis Pergaud.
Ou plutôt ce qu'il a laissé comme traces. Des traces dans la littérature, je veux dire.
Parce que ses restes, après la petite excursion qu'on lui a aimablement proposé d'aller faire chez les porteurs de flingues de la tranchée d'en face, il n'y en avait guère.
Après avoir, dit-on, été soigné par les Boches dans un hosto teuton de fortune, le lâche fut pulvérisé par un obus français venu le libérer définitivement d'un antimilitarisme et d'un anticléricalisme pas vraiment en vogue à cette époque bénie des orages d'acier.
Je ne remercierai jamais assez ma mère d'avoir mis entre mes mains, pour mes onze ans, La Guerre des Boutons.
En consultant sa biographie sommaire, j'ai tout comme l'impression que c'était plus un type bien qu'un brave type...

AN+GvEEQ==&_C=678501782

17:21 Écrit par boeufquipleure dans Dans la Mangeoire du Bœuf Blanc | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : louis pergaud |  Facebook |

Qi, Qi, j'ai une cervelle d'oiseau...

Vous êtes probablement tombés sur cette page, sans vraiment l'avoir sollicitée.
celeb3.gifArnold Shwarzenegger aurait donc un QI à 135, George W. Bush à 125, Isaac Newton  culminait à 190, Britney Spears à 100, Sharon Stone à 154, Madonna à 140, Cassius Clay planchait à 72, Andy Warhol sombrait à 86.
Paraîtrait même que Platon se serait soumis à l'épreuve et serait ressorti avec un moral d'acier, bien que largué par Isaac Newton de 20 longueurs, tout ça parce qu'il pouvait se permettre, au futur antérieur s'il vous plaît, de toiser sa future idole Sharon Stone de 16 petites miettes (probablement disparues lors d'un décroisement de gambettes intempestif).
Allez, osons : Bernard Laporte à 131, Rachida Dati à 145 et Nicolas Sarkozy à 172 !

En voyant ce défilé de gueules d'empeignes, j'ai toutefois un faible pour Cassius Clay et Andy Warhol...

14:22 Écrit par boeufquipleure dans Au Fond de l'Etable | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : qi, empeignes |  Facebook |

Oh ! Les vilaines manières...

«C'est nous tous que le non-respect du droit de propriété salit. Il viole une valeur qui nous rend libres»
Philippe Manière, qui possèdera  une Rolex d'ici 2011, chronique régulièrement dans l'hebdomadaire Marianne en alternance avec Tillinac, qui fait sa retape pour une vomissure réac à plein gaz au volant de son Someca 115 chevaux,  avec Elie Barnavi, pour une réclame qu'il est interdit de qualifier, et avec Edwy Plenel pour la promotion de Mediapart.
Cette semaine M. de Belles Manières a choisi de se faire l'avocat de Mme Laurence Parisot, qui ne serait pas, contrairement à l'idée que répandent certains mauvais esprits, la fille naturelle de Croquignol
Croquignol.jpget d'une tranche de foie gras sur canapé.

Le prétexte est le suivant : arguant du fait que «Il y a quelques jours, un collectif baptisé « Les empêcheurs d'encaisser en rond » qui prétend pratiquer l'« autoréduction » a carrément pris d'assaut un Monoprix parisien et l'a quitté avec 13 chariots pleins. Le parquet semble peu soucieux de poursuivre, dans la mesure où le commando aurait « négocié » de pouvoir partir sans payer...», notre un peu trop poli M. Manière en profite pour nous en faire un plan en panavision avec mise en relief de cet attentat marxiste Marx%2520Brothers%2520(Go%2520West)_02-781336.jpg(tendance Groucho), ainsi que  la narration des assauts des commandos castristes du DAL, avec la déclaration drapée d'indignité de la présidente du Medef, association caritative à but non lucratif bien connue des grenouilles d'encensoirs et des crapauds de bénitiers.
Ainsi donc, prenant le parti de ladite Lolo, qui a réaffirmé son attachement au maintien à un haut niveau du versement des dividendes aux actionnaires, pour «ne pas toucher au principe essentiel de droit de propriété», Philou semble d'accord sur le fait que se remplir grassement les poches,  -fusse au prix de réductions d'effectifs en guise de variable d'ajustement de la valeur des dividendes ?- est un droit fondamental, j'allais écrire sacré, alors que la défense active de mal-logés et des mal-nourris, eh bien, c'est très mal.
C'est la luuuuûteux finaaaâle, des enragés de la phynance :
«C'est nous tous que le non-respect du droit de propriété salit moralement parce qu'il viole l'une des valeurs que nous nous sommes librement données depuis le siècle des Lumières. Mais c'est nous tous, aussi, qu'il spolie matériellement. Ne pas respecter et faire respecter le droit de propriété, c'est trahir le peuple»
C'est pas magnifique, tout ça ?

[Marianne n°618, du 21 au 27 février 2009, page 20]