Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« La mort du libéralisme ? | Page d'accueil | L'Immonde selon A. »

samedi, 07 février 2009

Lévy !

Lévy, j'ai écrit Lévy.
C'est grave.

Si l'on décode bien les sous entendus de Daniel Schneidermann à l'endroit de Pierre Péan, en écrivant tout juste Lévy -au lieu de Bernard Lévy, du nom du fantaisiste multicarte dont le nom de scène est Bernard-Henry Lévy- je commettrais un délit implicite d'antisémitisme.
Donc Philippe Val et Caroline Fourest vont me tomber dessus séance tenante, je suppose.

Revenons sur l'entretien Schneidermann-Péan visible par les abonnés d'Arrêt sur images.
Il ne s'embarrasse pas de fioritures, notre ami Schneidermann (Daniel), que je nomme à dessein Schneidermann, pour comprendre la suite de cet entretien ( sans le clash final, qui vient  juste après).
13910418.jpg?20090206190355
Péan: je ne vais pas aller plus loin. Parce que je vous dis seulement que je n'ai pas une seconde, en employant ce mot dans un contexte..., d'ailleurs je l'emploie ce mot à l'égard..., pas de Kouchner, ce mot est tombé quand je parle de l'idéologie française, de ...
Daniel Schneidermann : -...Bernard-Henry-Lé...
Péan: - Bernard-henry Lévy
Daniel Schneidermann : - que vous appelez Lévy...
Péan: - Non, non, je ne veux plus répondre, je ne peux plus répondre à ça. Vous véhiculez l'accusation que je serais antisémite.
Daniel Schneidermann :- Vous êtes là...
Péan: - Hein ?
Daniel Schneidermann : - Vous êtes là...
Péan: - je sais qui je suis, et je sais que... vous ne pourrez rien trouver dans ma vie qui ne puisse justifier un quelconque procès sur l'antisémitisme. (la suite sur le site arretsurimages.net)

La sortie fut moins spectaculaire que celle de Clavel...

11:09 Écrit par boeufquipleure dans La Flatte d'Honneur | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : daniel schneidermann, péan, lévy |  Facebook |

Commentaires

Motifs d'hérésie pour Schneidermann: Péan a osé appeler "Lévy", "Lévy" mais il a aussi osé utiliser le terme "cosmopolite" ("citoyen de l'univers" en Grec) détourné par les Nazis au sujet des juifs !!!
Les mots récupérés et salis par l'Histoire sont nombreux !
Ne plus dire "camp" (même pour les scouts) ?
Ne plus dessiner d'étoiles ?
Bannir la couleur jaune ?
Ne plus utiliser les qualificatifs "national" (même pour la Bibliothèque ou l'Education ?) ou "socialiste" ? etc.

Face à la levée de boucliers unanime des abonnés d'ASI, Schneidermann s'explique dans un article qu'il a appelé "La boîte noire".
Dans le cadre de sa persécution de Grand Inquisiteur hystérique et haineux, il a dit à deux reprises à Péan (soumis à la Question pour lui arracher des aveux d'antisémitisme): "Je ne suis pas dans le secret de votre âme" et a remis ça par écrit en ajoutant une parenthèse: "(ou de son inconscient, selon les chapelles)".
Que ce dictateur paranoïaque de la pensée commence par examiner sa "boîte noire", "son point aveugle" quand il s'agit de la question juive, son "âme", son "inconscient": répondant aux internautes dans son torchon d'aujourd'hui (il continue à laisser planer la suspicion sur Péan), il commet ce lapsus écrit : "Vous êtes nombreux à me demander DE DEMANDER des excuses" !!!
Ce serait à Péan de s'excuser ???

LA SEULE RÉPONSE QUI S'IMPOSE FACE A UNE TELLE ABJECTION ET UN TEL TERRORISME EST QUE LES ABONNÉS D'ASI RÉSILIENT MASSIVEMENT LEUR ABONNEMENT ET RÉCLAMENT LE REMBOURSEMENT IMMÉDIAT DE LEURS 30 EUROS ANNUELS !

P.S. Les commentaires sont bloqués sur ASI !!!

Écrit par : Laurence Cluet | dimanche, 08 février 2009

Répondre à ce commentaire

Le plus drôle est que ce même M. B.-H. Lévy s'est lui-même, et à plusieurs reprises, décrit comme "résolument cosmopolite". Et que dans tous ça, on en finirait par oublier Kouchner... C'était pourtant le sujet.

Écrit par : Irène | lundi, 09 février 2009

Répondre à ce commentaire

Justement,
Cosmopolite… et alors?
un billet intéressant d'Irène Delse en rapport avec ce sujet :
http://www.irenedelse.com/2009/02/06/cosmopolite-et-alors/

Écrit par : Olivier | mercredi, 11 février 2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet