Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Pour tout bagage on a vingt ans... | Page d'accueil | Plein la gueule ! »

lundi, 02 février 2009

Heureux qui Communisse...

a7ed_2.JPGUne journée consacrée à la mémoire des victimes du communisme.
Rien que ça.
«Dix-sept députés UMP ont co-signé une proposition de loi visant à faire du 9 novembre une "journée nationale d'hommage aux victimes des régimes communistes»
Gonflés à bloc comme des froggies prétendant se faire aussi grosses qu'un bœuf qui pleure, nos dix-sept incorruptibles et irréductibles entendent donc que l'on célébrera désormais la mémoire des victimes de l'Enfer Communisse, qui vint, et cela depuis la plus haute mémoire de militants UNR  et d'Occident réunis, jusque dans nos bras égorger nos fils, nos compagnes.
Alors qu'il persiste dans nombre de nos villes une rue Thiers, que le souverain pontife vient , après avoir coincé une petite bulle, de réhabiliter quelques évêques moyenâgeux ou négationnistes et que les citoyens étatsuniens viennent de congédier le dernier envoyé divin du Bien, et que le cadavre de Fidel Castro est encore chaud-vivant,  ces godelureaux, donc, au nombre de dix-sept, mais qui, par un prompt renfort, pourraient -sait-on jamais- voir leur nombre doubler, quintupler, dodécupler si cela vous plaît, se sont ainsi croisés pour faire un sort aux communisses.
Les Communisses, je veux dire, ceux qui communissent vraiment, ceux qui mordent par tout temps, à toutes époques par monts et par vaux leur couteau entre les dents, qui n'ont pas encore fini d'ourdir d'odieux complots, de perpétrer d'horribles massacres en veux-tu en voilà, ceux-là vont devoir, toute honte bue, rendre gorge et venir confesser leurs vilenies, crimes et forfaits -pourquoi pas la corde autour du cou ?- pendant qu'on érigerait en contrepartie monuments à la gloire de George Bush, du général Franco, de Soeharto, ce bienfaiteur de l'humanité célébré par les Etats-Unis lors de son décès, on écrirait la liste exhaustive des victimes du communisme sur les murs de la liberté séparant Israël des territoires palestiniens, et comme il n'y aura jamais assez de place, également sur l'autre mur de la liberté qui assure la jonction des territoires étatsunien et mexicain...

19:37 Écrit par boeufquipleure dans La Flatte d'Honneur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : communisme, ump |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet