Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Avis de beau temps pour les dénonciateurs. | Page d'accueil | Cinquante-Un »

vendredi, 23 janvier 2009

L'excès d'accent excède !

Ce midi, on pouvait entendre sur France-Culture une intervista de Hélène Grimaud, célèbre pianiste photogénique aux prestations aussi impeccables qu'irrégulières.
Une chose, cependant, m'a un peu gêné : n'ayant pas entendu le début de l'entretien, j'ignorais qui parlait, mais il était manifeste, suivant ce que décodait mon cerveau d'après ce qu'avait reçu mes tympans, capté mon oreille moyenne et perçu mon oreille interne, que la locutrice devait-être d'un pays étranger, dans la mesure où l'accent de ladite donzelle ne fleurait pas tout à fait quelque recoin de l'hexagone que ce soit.
Hors, il est permis de s'interroger sur le fait qu'Hélène Grimaud -puisque c'est bien elle dont il s'agit- qui possède l'oreille absolue, et qui maîtrisait parfaitement la langue française comme c'est toujours le cas aujourd'hui, jusqu'à l'âge de 21 ans, joue aussi juste, mais parle aussi faux.
Faudra-t-il mettre l'accent, ou lui crier dans les oneilles qu'affriquer à tours de langue le [t] et le [d] apporte moins de crédit à son propos que son élégant minois ne dope la hausse des ventes de ses disques ?

17:02 Écrit par boeufquipleure dans Au Fond de l'Etable | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hélène grimaud, accent |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet