Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 29 octobre 2008

Sarko s'est fait piquer !

5e333c92-a0ed-11dd-b6e2-172d4b97fa84.jpg«Cette représentation non autorisée de l’image de Nicolas Sarkozy ne constitue ni une atteinte à la dignité humaine, ni une attaque personnelle», a fait valoir le tribunal. La vente de la poupée vaudou reste donc autorisée.
Dur coup pour Zébulon, qui, perpétuellement en représentation, va ipso facto souffrir d'un déficit d'image résultant de ce surplus d'images non autorisées, dont la distribution reste autorisée.
Doit-on s'autoriser à émettre un avis qui nous laisse interdit ?

17:09 Écrit par boeufquipleure dans Au Fond de l'Etable | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : poupée, vaudou, image |  Facebook |

Philippe Val est Partout !

Le champion incontesté du Point Godwin a encore frappé :
«Bakchich, oui, c’est un site extrêmement médiocre, qui se permet d’écrire des choses sur les gens, encore une fois sans preuves, de répercuter des rumeurs.»
«Ne parlons même pas de Bakchich, qui actualise et adapte sur Internet les méthodes glorieuses de Je suis partout. Malheureusement, ce genre de site d’informations n’est pas l’exception, c’est la règle.»

JOURNAL%20JE%20SUIS%20PARTOUT%20444.jpg

Philippe Val, qui est partout (à Charlie-Hebdo, à la radio, à la télé), et qui ne dit rien à la légère, et qui n'écrit jamais rien sans avoir fait tourner sept fois dans son melon des mots et phrases mesurées et pesées, a donc commis un objet constitué de textes, résultant d'une réflexion profonde documentée et inspirée, imprimés sur des feuilles de papier, reliées et emballées dans une couverture ainsi intitulée :
« Reviens, Voltaire, ils sont devenus fous!», le tout édité par la maison Grassouillet.
On remarquera avec quel tact, quelle mesure, quelle précision, quelle honnêteté et quelle acuité le Nijinski de la pensée néo-spinozienne fait l'étalage de sa science. Pour mieux apprécier la profondeur de la réflexion du génie, on peut se caler à 18:40
À un autre moment de l'émission, le même Valadroit se risquait à prétendre que Voltaire, en déclarant «Je ne partage pas vos idées mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous puissiez les exprimer», aurait dit une belle connerie...
À la réflexion, après avoir entendu Val, on peut penser que Voltaire n'a écrit que des conneries dans sa vie.
Reviens, Philippe Val, Voltaire est devenu fou !

12:18 Écrit par boeufquipleure dans Au Fond de l'Etable | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : philippe val, bakchich, voltaire |  Facebook |

mardi, 28 octobre 2008

Avé l'assent chez les péquenots !

L'assassin revient toujours sur les lieux du crime.

Il paraît que c'est justement dans les Ardennes que, durant sa campagne électorale présidentielle, le futur Maître du Monde, a prononcé sa célèbre phormule magique "vous faire exploiter plus travailler plus pour vous faire entuber gagner plus".
Ainsi :"Sarkozy animera mardi à Réthel à une "table ronde" sur l'emploi"
Voilà une bonne façon de mettre l'accent sur les difficultés au sujet de l'emploi dans un département qui m'est m'est cher : le département des Ardennes. Après cela, le Maître de l'Univers, qui, en raison de sa grande culture -et qui n'ignore pas que ce "bourg" (ainsi que cela a été écrit dans le titre d'un journal à grand tirage) se situe à environ une lieue d'un petit village quasiment inconnu dont le nom est pourtant illustre- pourra repartir à l'Élysée avec la conscience tranquille, il en restera qu'on aura au moins  "mis l'accent" sur quelque chose, et c'est bien cela qui est le plus important.
Apprécions maintenant cette envolée lyrique révolutionnaire d'un journal de "gauche" : "Deux ans après, ceux à qui s’adressait ce discours ont l’intention de se faire entendre à l’occasion de la visite présidentielle. Dans ce bassin industriel où le chômage frappe deux fois plus que la moyenne nationale, Nicolas Sarkozy s’efforcera de démontrer que toute son action depuis le début de la crise financière est tournée vers la lutte contre le chômage".
Dommage que le rédacteur ait oublié de signaler que jusqu'à début octobre, cette obsession de lutter contre le chômage était, on peut le dire, beaucoup plus mesurée...

11:21 Écrit par boeufquipleure dans La Flatte d'Honneur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rethel, sarkozy, emploi |  Facebook |

dimanche, 26 octobre 2008

Poètes ! vos papiers !

face.jpgPour le 250ème anniversaire de la naissance de Johann Christoph Friedrich von Schiller, la municipalité sans étiquette néo-socialiste de Châlons-en-Champagne a donc décidé de frapper un grand coup : la fermeture du musée Schiller et Goethe.
Exit donc, des poètes casques-à-pointes, et gloire à l'illustrissime voisin, la médiathèque de Châlons-la-Mardre, qui a hérité du patronyme de l'universel fondé de pouvoir de la banque Rothschild poète Georges Pompidou, que le monde entier nous envie.
Le fonds, légué il y a cinquante-six ans par la baronne Von Oleichen-Russwurm sera donc remisé, la mairie châlonnaise, ayant décidé, dans sa grande sagesse, qu'il était temps d'en finir avec cette perpétuelle monstration de babioles teutonnes surannées.
Bravo, donc, encore une fois pour ce courageux acte patriotique de défense de la culture française.

samedi, 25 octobre 2008

Réduction des effectifs dans l'Éducation Nationale

« En pleine procédure de divorce, il avait laissé un mot chez lui annonçant qu'il allait mettre fin à ses jours, sans s'expliquer sur les raisons de son geste ».

Pour le Figaro, pas de doute possible, rien à voir avec la garde à vue qu'à eu à subir le professeur, suite à la plainte d'un élève qui l'accusait de l'avoir frappé, c'est simplement un drame résultant probablement des conséquences d'une rupture familiale...
Selon le procureur de Laon, il est «téméraire» de privilégier un lien de causalité entre l'altercation avec son élève, la garde à vue et le suicide de l'enseignant.
[Téméraire 2. Qui est avancé à la légère, hasardé. Synon. hasardeux. Affirmation, allégation téméraire. Il n'est aucun moyen de perfectionner l'éducation des femmes. Cette assertion paraîtra téméraire et déjà j'entends autour de moi crier au paradoxe (Laclos, Éduc. femmes, 1803, p. 427)].

Dormez en paix, monsieur le juge.
Lorsque vous rentrez du travail,
Après le boulot, le déluge,
Tant pis pour les petits détails.
Aujourd'hui, cette affaire est close.
Une autre attend votre réveil.
La vie d'un homme est peu de chose
A côté de votre sommeil.

Circulez, y'a plus rien à voir !

09:19 Écrit par boeufquipleure dans Au Fond de l'Etable | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le figaro, suicide, enseignant |  Facebook |

vendredi, 24 octobre 2008

Sursuicidité surexposée !

corde.jpgL'AP [administration pénitentiaire] à Lille a simplement indiqué que "la surexposition médiatique est à l'origine de la 'sursuicidité' actuelle dans les établissements pénitentiaires" et que "l'administration ne fera plus de commentaires sur les suicides".

Que les partisans de la peine de mort se rassurent : dès lors qu'icelle n'est plus en vogue dans le code pénal, ni même dans la constitution de la République Française, elle est -Dieu soit loué- encore largement usitée dans les colonies pénitenciaires saupoudrées ça et là au gré du relief de notre beau pays, au point que quatre-vingt-treize (juste pour faire plaisir à Victor Hugo) autosuppliciés ont devancé l'appel pour le plus grand plaisir des tenants de feue la peine capitale et de l'association des Amis de l'abbaye de Monte-à-Regrets.
D'autant que la crise du logement sévit dans ces résidences mal famées, et qu'un peu de place disponible fera la joie d'heureux nouveaux élus qui croupissaient jusqu'à présent sur des listes d'attente.
Louons la sollicitude des courageux encordés pour leur dévoué sacrifice.

17:30 Écrit par boeufquipleure dans Au Fond de l'Etable | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : prisons, suicides |  Facebook |