Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Poètes ! vos papiers ! | Page d'accueil | Philippe Val est Partout ! »

mardi, 28 octobre 2008

Avé l'assent chez les péquenots !

L'assassin revient toujours sur les lieux du crime.

Il paraît que c'est justement dans les Ardennes que, durant sa campagne électorale présidentielle, le futur Maître du Monde, a prononcé sa célèbre phormule magique "vous faire exploiter plus travailler plus pour vous faire entuber gagner plus".
Ainsi :"Sarkozy animera mardi à Réthel à une "table ronde" sur l'emploi"
Voilà une bonne façon de mettre l'accent sur les difficultés au sujet de l'emploi dans un département qui m'est m'est cher : le département des Ardennes. Après cela, le Maître de l'Univers, qui, en raison de sa grande culture -et qui n'ignore pas que ce "bourg" (ainsi que cela a été écrit dans le titre d'un journal à grand tirage) se situe à environ une lieue d'un petit village quasiment inconnu dont le nom est pourtant illustre- pourra repartir à l'Élysée avec la conscience tranquille, il en restera qu'on aura au moins  "mis l'accent" sur quelque chose, et c'est bien cela qui est le plus important.
Apprécions maintenant cette envolée lyrique révolutionnaire d'un journal de "gauche" : "Deux ans après, ceux à qui s’adressait ce discours ont l’intention de se faire entendre à l’occasion de la visite présidentielle. Dans ce bassin industriel où le chômage frappe deux fois plus que la moyenne nationale, Nicolas Sarkozy s’efforcera de démontrer que toute son action depuis le début de la crise financière est tournée vers la lutte contre le chômage".
Dommage que le rédacteur ait oublié de signaler que jusqu'à début octobre, cette obsession de lutter contre le chômage était, on peut le dire, beaucoup plus mesurée...

11:21 Écrit par boeufquipleure dans La Flatte d'Honneur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rethel, sarkozy, emploi |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet