Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Avant-Balosse | Page d'accueil | Outrage à qui ? »

vendredi, 12 septembre 2008

Laïcité, Hantise et Mythes

Vendredi 12 septembre 2008

maximilien.jpg

Le président Sarkozy recevant le Souverain Pontife Benito XVI

Alors que le président Ratzinger, le chef de l'état du très laïque et démocratique Vatican, vient serrer la pince de son homologue français cejourd'hui, les stations de radio du pays récepteur du panzerkardinal ont respecté les principes de laïcité en n'invitant dans la matinée que des culs-bénis historiens et grenouilles de bénitier pontifical.
Sûr qu'on va donner à tour de bras, dans cette folle journée des soutanes, du "saint-Père" en lieu et place du "souverain pontife".
Ça a bien commencé ce matin sur France-Culture, qui rappelait la célébration en août dernier, du 150ème anniversaire de l'apparition de la sainte Vierge à la grotte de Massabielle, prenant bien entendu cette apparition pour argent comptant sans y ajouter "supposée" par précaution.
Mais à l'heure où les créationnistes reprennent du poil de la bête et que Darwin est menacé d'être brûlé en effigie, de quoi faudra-t-il encore s'étonner ?

L'étable n'avait pas eu vent de la saillie véhémente d'un intervenant célèbre à l'émission "Qui vive" sur RCJ le 26 juin 2005, concernant les sujets du bacs, et en particulier une véritable flèche de char Leclerc à l'endroit de Pierre Perret pour le contenu subversif et antifrance de sa chanson "Lily", dont il avait été tiré un sujet d'examen au baccalauréat.
C'est une citation dans un article de "la décroissance" qui rappelle cette curieuse envolée lyrique
La France est aujourd'hui le pays le plus hospitalier du monde. Cette histoire de Lily est fausse. Je ne me sens l'ami d'aucune chanson de Pierre Perret.Cette chanson est une chanson de propagande aussi indigne que la propagande stalinienne qui, de toutes façons, nous parlait de la misère des ouvriers et de l'horreur du capitalisme. C'est du néostalinisme antiraciste. Les choses ne se sont pas passées comme ça, pour Lily, ce n'est tout simplement pas vrai. Ce n'est pas vrai que, que,que, qu... c'est une invention bien-pensante, une invention du politiquement correct, et c'est ce politiquement correct qui nous étouffe, qui dit de la France, qui calomnie, qui diffame la France...
Il y a maintenant des épreuves de bien-pensance au baccalauréat. Nous vivons, pour le dire autrement sous le règne de la dictature de la démocratie.

Non, non, ce n'est pas Bruno Gollnisch qui a pondu cela.
"Je ne me sens l'ami d'aucune chanson de Pierre Perret" qu'il a dit, le monsieur.
Ben moi, si !

Commentaires

Puisque je suis lilyphile [et donc] néostaliniste, j'enverrais bien l'intervenant célèbre au goulag quelques semaines, décharger des "cagots" jusqu'à plus soif. Ça nous ferait des vacances, dont on profiterait pour bienpenser tranquille dans le pays le plus accueillant du monde.

Écrit par : CBP | vendredi, 12 septembre 2008

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire

 
Tweet