Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« C'est pour l'amour de Marie-Madeleine... | Page d'accueil | Laïcité, Hantise et Mythes »

mercredi, 10 septembre 2008

Avant-Balosse

bigard_bourgeois_haut.jpgJean-Marie Bigard "demande pardon"
Pourquoi demande-t-il pardon ? et à qui ?
Il s'est rendu compte qu'il avait eu une conduite un peu olé-olé en présence du souverain pontife ?
Il regrette d'avoir soutenu Sarkozy ?
Non, non. Il ne veut pas passer pour une tanche, comme une vulgaire Marion Cotillard, alors il est désolé d'avoir raconté des balivernes au sujet de l'attentat contre les tours jumelles de Manhattan le 11 septembre 2001.
Bon, il reprend évasivement, mais avec conviction, la thèse selon laquelle les explications officielles au sujet desdits attentats ne seraient qu'un amas d'attrape-nigauds et que c'était juste un prétexte pour aller faire la guerre en Irak et en Afghanistan.
Il y aurait en l'espèce beaucoup à dire sur la thèse officielle et la théorie du complot, mais il vaut mieux faire bref.
Bigard, ainsi, s'autoflagelle et il écrit "je demande pardon à tout le monde pour les propos que j'ai tenus vendredi dernier pendant l'émission de Laurent Ruquier sur Europe 1".
Que les émissions de radio soient souvent des déversoirs à balivernes, ce n'est guère étonnant.
Le plus étrange, dans tout cela, est que Super-Balosses ait trouvé indispensable de "demander pardon" (en bon chrétien) plutôt que de "présenter ses excuses", ou "exprimer des regrets", quoiqu'il n'était pas nécessairement obligé de se plier à ces remèdes de conflits de loyauté.
Qui lui a donc soufflé d'aller faire acte de repentance ?
Alors, après Clavier et sa surprise-partie corse, Bigard et ses contorsions pro-anti-atlantistes risquées, à qui sera-ce le tour ? Barbelivien ? Mireille Mathieu ?
En définitive, tout est bon à prendre, puisque, probablement en raison des multiples succès politiques, militaires, diplomatiques, commerciaux et économiques de notre chef de l'exécutif, la cote de popularité du leader sarkocialiste a grimpé de 11 points au mois de septembre.

15:53 Écrit par boeufquipleure dans La Flatte d'Honneur | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bigard, 11 septembre, ruquier |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet