Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« J'ai la droite qui s'dilate... | Page d'accueil | L'époux ment sur sa virilité : mariage approuvé ! »

jeudi, 29 mai 2008

Polski hydraulik

hydraulik_bienvenue.jpg«Nicolas Sarkozy a tiré un trait définitif mercredi sur la phobie française du "plombier polonais" en annonçant l'ouverture début juillet du marché du travail français aux citoyens de Pologne et de sept autres pays ex-communistes entrés dans l'UE en 2004».
«Lors de la campagne référendaire qui a précédé le "non" français à la Constitution européenne en 2005, les opposants de droite et de gauche à ce texte avaient agité l'épouvantail du plombier polonais pour dénoncer les risques d'une invasion de la France par une main-d'oeuvre à bas coût venue des pays de l'ex-bloc communiste».
Rappelons que cette expression, si largement utilisée et commentée par la gent journalistique, est dûe à Philippe Val de Villiers (pour faire un amalgame cher à notre merveilleux président), et surtout à M. Frits Bolkestein, qui s'est fait un plaisir de reprendre jusqu'à plus soif l'expression des deux godelureaux précédemment cités.
Alors donc, M. Sarkozy-qui comme il aime à le répéter haut et fort, en a entre les jambes et sait s'en servir»- vient d'en finir avec «la phobie française du plombier polonais», en affirmant que les Français avaient -mais ils seraient apparemment maintenant guéris- une «phobie» du plombier polonais !
Gare aux embouteillages sur le pont de Kehl : les plombiers polonais arrivent !

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet