Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La semaine de 77 heures !

1465685996.JPGSus au conservatisme, aux archaïsmes, merdre au sectarisme, mort aux idéologies dogmatiques.
Sarkozy part en guerre contre les fainéants : ce sera 4.000 heures de boulot par an !
4.000 heures par an, c'est la durée de travail que compte imposer Sarkozy pour les dockers de Marseille. Soit la semaine de travail à 77 heures, sans congés payés, bien entendu ! Et pendant 41 ans siouplait !
Et pourquoi ne pas généraliser cette merveilleuse idée à l'ensemble de la France qui se lève tôt ?

 

Commentaires

  • Carla chantant 77 heures par semaine. Est-ce bien raisonnable ?

  • Oui, Dotsie ! Elle n'aura plus de voix après ! Déjà trois minutes de chanson, c'est une limite pour son mince filet de voix, mais avec 77 heures de chant par semaine, durant 385 jours par an et elle pourra être prête pour des représentations des compositions de John Cage - le summum de la musique contemporaine - qui exigent un silence absolu.

  • «77 heures de chant par semaine, durant 385 jours par an»
    ... et 33 jours par mois ! Avec Superpendeloque, pas de problème de rallonge.

  • Tu sais pourquoi je ne reprends jamais les erreurs de nombres qui se trouvent dans les perles du Canard ?

  • Tu avoueras que c'était tentant...

  • Certes, j'ai commis une erreur de frappe (je tape à l'aveugle), mais notre gouvernement accumule les erreurs de calculs diverses qui doivent plus à son interprétation des faits ; entre Dati, Darcos, Lefèvre et Sarkozy, je ne sais lequel est le plus nul en maths (pour les aider on peut leur conseiller des cours particuliers avec Claude Allègre, grand mathématicien s'il en est).

  • «je tape à l'aveugle».
    Allons donc ! Tu ne regardes pas le clavier ou tu ne contrôles pas l'écran ?
    Il m'était possible de corriger, s'il s'agissait d'une faute de frappe. Mais j'ai pris immédiatement ces 385 jours par an pour une excellente réplique (fort bien calculée) à la sarkozade initiale.

  • Déjà, s'ils réduisaient leur train de vie, on pourrait respirer, ne sommes nous pas en droit de réclamer dse comptes dès l'isntant où c'est nous qui leur payons leurs salaires ?

Les commentaires sont fermés.