Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Règlement de comptes à OK-Rocher | Page d'accueil | L'AUTRICHE A PEUR ! »

vendredi, 02 mai 2008

Quand «mon marri» retrouve M. Merkel

Il y a déjà fort longtemps, alors qu'il était président de la République Française, M. Giscard de la Tour Fondue d'Estaing, s'était distingué, au cours d'une conférence de presse, en claironnant du «mademoiselle» à une journaliste britannique (ou étasunienne, je n'ai pas les documents sous les yeux) qui venait de lui poser une question. Ne se démontant point, ladite étrangère lui coupa net le sifflet en lui rappelant que lorsque l'on se targue d'adopter de bonnes manières, il est inconvenant  d'user de «mademoiselle» à l'égard d'une dame d'âge respectable, mais de l'appeler «madame». Et pan dans les narines de Valéry, qui en resta baba.
De nos jours, c'est à la pelle qu'on ramasse les bourdes de Nicolas Bruni-Tedeschi-Sarkozy de Nagy-Bocsa, et cela quasiment tous les jours.
Monsieur Merkel pourra toujours se mettre la vidéo en boucle lors de ses moments de déprime... Cela vaut son pesant de Sauer...kraut !

La dame de ces lieux, quittant d'un œil marri
l'histrion ainsi répandu,
Va s'excuser à son mari
Pour être tell'ment méconnu.
Le récit en farce en fut tel ;
On l'appela Monsieur Merkel

Commentaires

ça devient quand même pesant... encore quatre ans (fois deux) :-(

Écrit par : aliscan | mardi, 06 mai 2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet