Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« L'Union : hommage à Pierre Desproges | Page d'accueil | Montjoie ! Montpellier ! Mont d'une pipe ! »

mardi, 22 avril 2008

Avec tambours, trompettes et plumes dans le derche !

« Des enfants, on en ramasse à la pelle dans ce pays [le Niger] -est-ce un pays ou un cimetière ?- où le taux de fécondité des femmes est le plus élevé du monde, neuf enfants en moyenne par couple. Un carnage. Les coupables sont facilement identifiables, ils signent leurs crimes en copulant à tout va, la mort est au bout de leur bite, ils peuvent continuer parce que ça les amuse, personne n’osera leur reprocher cela, qui est aussi un crime contre l’humanité : faire des enfants, le seul crime impuni. On enverra même de l’argent pour qu’ils puissent continuer à répandre, à semer la mort ».
[Le privilège des jonquilles (éd.Albin Michel] Bon, je ne me suis pas cassé, on trouve ça dans Wikipédia...

L'auteur de ces lignes inoubliables et empreintes de tendresse et de générosité, le célèbre comique troupier Pascal Sevran -62 ans au garrot- est toujours vivant, malgré l'empressement d'un employé zélé de la maison Borgnole-Europe1 ayant donné l'ordre d'annoncer le trépas du supporteur du président de la République , est toujours en vie.
Mais Elkabbach ne désespère peut-être pas. Pour sûr, le film sur son ancienne idole ainsi que la prochaine intervention de sa dernière, risquent tout de même de lui porter un coup fatal...

17:47 Écrit par boeufquipleure | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pascal sevran, europe1 |  Facebook |

Commentaires

Aimé Césaire, Yves Saint Laurent, Philippe Manœuvre, Pascal Sevran et maintenant Fabrice Tarrin, http://www.actuabd.com/spip.php?breve2599
on ne compte plus les décès plus ou moins anticipés en quelques jours. Je propose que l'on lance à présent des paris sur le faux mort du jour, celui dont on aura lancé la nécro (sortie du frigo) un peu trop tôt.

Ah ! on m'informe à l'instant que monsieur le député-vicomte Charles-Amédée du B*** de C*** vient de disparaître dans un tragique accident, sa voiture serait sortie de la Pénétrante à 150 km/h et aurait fait un vol jusque dans le Canal latéral où on tente de la repêcher. Bientôt des informations exclusives et inédites dans l'Oignon par Fabrice M***, notre reporter sur place, qui saura vous faire revivre ces derniers instants du futur grand homme comme si vous étiez dans son cerveau si génial.

Écrit par : Dominique | mardi, 22 avril 2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet