Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Sarkozy, sa Poule et son Canard | Page d'accueil | Sans-OGM contre SAC et IMC »

mercredi, 09 avril 2008

Le coq, la poule et le canard.

 1822551866.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De taille étant modeste, le coq se hissait
Plus souvent qu'à son tour sur la pointe des pieds.
On le voyait ainsi sur les ergots dressé
Dans cette basse-cour sur laquelle il régnait.

La maîtresse poularde depuis peu retirée
Ayant abandonné ce coq si tourmenté
Partit au nouveau monde afin d'y convoler
Laissant au poulailler le volatile crêté

Tournant, pestant, grondant, le coq y trépignait
Son superbe prestige et aussi sa fierté
Etaient endommagés : réagir il devait
Pouvait-il, solitaire, dans cet enclos rester?

Un vieil ami dindon qui l'avait observé
Au milieu des siens crut bon de l'inviter
Parmi tous les convives, on vit, belle enplumée
La plus charmante poule qui ne fut jamais née.

La belle étant conquise, et le coq enchanté
On a beaucoup écrit et aussi caqueté
Hors de la basse cour on eut curiosité
De ce que cet att'lage pouvait bien susciter

Parmi tous ces curieux on vit aussi traîner
Un canard bien connu quoiqu'étant enchaîné
Fort au fait des coutumes, et us, du poulailler-
Qui comptait son travail aussi continuer

Le coq était méfiant, le canard obstiné
Et l'oiseau lèvetôt, aussi déterminé
Songeait à se farcir le palmipède aîné
Et la leçon fatale enfin lui assener

La poule de céans ainsi on fit donner
Près d'un canard boîteux, un certain Thénardier
Aux fins d'amadouer mais aussi d'espionner
Cette gent palmipède si dure à cuisiner

Belle Poule fit savoir tout le bien qu'elle pensait
Du bel et amusant journal de Carla B.
Croyant que le Canard en sortirait gêné
De la tête il ne sache bientôt plus où donner

Au sein de ce journal on moqua Thénardier
Le Canard sut y faire pour lui leçon donner
Et ainsi signifier à l'ex-chef des poulets
Que personne ne plume le chroniqueur palmé

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet