Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Halte au dénigrement ! | Page d'accueil | Le feu sacré ! »

dimanche, 06 avril 2008

Le cabinet de curiosités d'Eric Poindron

Un site à retenir et à consulter :
Rappel : Eric invite, dans son blogue, à consulter deux textes anciens publiés antérieurement : Le Monarque et les folliculaires 
Le Bœuf Roux tient à remercier Eric pour sa sollicitude.



10:39 Écrit par boeufquipleure dans Copinages | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : poindron, curiosités |  Facebook |

Commentaires

Moi, je n'aime pas les gens qui vont faire bêtement leur pub sur les blogues sans même répondre aux commentaires précédents. Même si on peut trouver des choses bien chez eux : leur méthode les dessert et donc je supprime la majeure partie de leurs commentaires, puis je dis que c'est de la pub et juste de la pub. Surtout de la pub bête, hein...

Écrit par : Dominique | dimanche, 06 avril 2008

Répondre à ce commentaire

marrant de retrouver chez vous ce blog que j'avais oublié

Écrit par : dotsie | dimanche, 06 avril 2008

Répondre à ce commentaire

Ce matin, Dominique est très grincheux....
Moi, moi, moi, je n'aime pas...
Moi, moi, moi, je crois que l'on ne commence par une phrase par moi, et plutôt que de dire ce que l'on aime pas, on peut aussi dire ce que l'on aime....
C'est ce que je fais chaque jour sur Le Cabinet de Curiosités, et croyez-moi, je ne suis pas avare de superlatif.
ça ne me coûte pas un sou et ça ne me ronge pas les sangs d'aimer les autres...
Et puis Je ne sais pas ou vous avez trouvé de la "pub" - quel vilain raccourci - dans mes messages.
J'invite seulement mes amis, les amis de mes amis et les autres, tous les autres à déposer quelques mots sur un blog, et ce dans un monde qui manque singulièrement de mots, emploie toujours les mêmes ou les emploie mal.
Voilà, c'est dit cher Dominique...
Vous êtes le bienvenu pour déposer un petit "quelque chose" sur le cabinet de curiosités, il s'entend...

Eric Poindron

http://blog.france3.fr/cabinet-de-curiosites/

Et mes amitiés à Olivier

Écrit par : Eric Poindron | lundi, 07 avril 2008

Répondre à ce commentaire

Il y a juste la manière de faire. Vous êtes un Champignacien comme moi, puisque vous êtes à l'origine des éditions du Coq à l'âne où est publiée une de nos connaissances communes. Vous m'avez cité sur votre propre blogue, ce dont je vous remercie, vous avez cependant publié un échange avec un de mes lecteurs réguliers mais cet échange était privé et n'avait pas à être retranscrit en public sauf si vous en aviez obtenu l'accord. Ensuite, je n'ai pas du tout, mais alors pas du tout apprécié que vous veniez juste faire votre pub sur mon blogue, sans rien apporter de plus. Je veux bien qu'on y fasse de la pub (j'en fais pour des blogues que j'estime), par une signature à la suite d'un message en contexte ou par une référence à un billet précédent sur le même thème, mais lorsque c'est juste un argumentaire de pub préétabli, c'est très simple : je supprime ! Il faut revoir d'abord la façon d'intervenir chez les autres, j'ai vu le blogue et je ne l'ai pas trouvé inintéressant, au contraire. Juste en complet décalage avec les usages sur le réseau (vous n'êtes par exemple pas obligé de rappeler votre adresse dans le commentaire puisqu'elle figure déjà en signature).

Écrit par : Dominique | lundi, 07 avril 2008

Répondre à ce commentaire

Ainsi derrière Dominique se cache monsieur le Comte de Campignac !... Toujours aussi grincheux et cette fois en colère.
Que lui ai-je donc fait pour qu'il me vilipende de la sorte ?
Je me réte - quitte à me répéter encore - je ne fais aucune "pub", j'invite seulement.
Quant à dire du bien de votre site, je le pense.
Alors où est votre problème ?
Qui est notre connaissance commune, et quelle est cette conversation privée que je me suis permis de reprendre sur le blog ?

Bien à vous et au plaisir de vous lire

Eric Poindron

Écrit par : Eric Poindron | lundi, 07 avril 2008

Répondre à ce commentaire

Une étable qui ressemble à un poulailler ! Voyez-vous ça...
«Qui est notre connaissance commune, et quelle est cette conversation privée que je me suis permis de reprendre sur le blog ?»
Tu te rhétes ? Vilain rhéteur, va...
Là, je dois dire que, moi aussi, j'ai pas tout comprendu !
Sauf pour la «connaissance commune» : là, c'est sûr, Dominique évoque sans aucun doute, sans faire de mystère, un auteur diabolique naguère publié aux éditions du Coq à l'Âne :
http://www.davidcollin.net/publications2.php?titre=Le%20Labyrinthe%20de%20Craie%20ou%20les%20secrets%20du%20Clementicum
Au plaisir de réunir le bœuf, l'âne, le coq et le comte de Champignac.

Écrit par : Olivier | lundi, 07 avril 2008

Répondre à ce commentaire

Je ne stigmatise qu'une chose : la façon de faire sa pub. On peut la faire chez moi, mais à condition que ce ne soit pas juste des messages pour la pub, il faut donc laisser seulement le lien en signature et non dans le corps du billet, il faut écrire un truc qui ne ressemble pas trop à "venez lâcher vos coms, kikoo lol, et faites rouler mon Skyblog". Un minimum de savoir-vivre. Quand on entre chez quelqu'un, on essuie ses chaussures avant, on enfile parfois des chaussons ou des patins, on se conforme aux usages du lieu, mais on n'entre pas par effraction en disant "Venez chez moi, c'est mieux qu'ici !"

Écrit par : Dominique | lundi, 07 avril 2008

Répondre à ce commentaire

Bon, je comprends ce que tu veux dire, mais bon ! la comparaison est peut-être un peu appuyée.
Comme j'apprécie la compagnie et les bavardages d'Eric, il peut passer dans l'étable sans chausser les patins, quoique cela aurait, à la réflexion, une certaine classe.

- Allons ! ouste ! rentre dans ton étable ! je n'aime pas les bœufs qui font des manières, moi !
(M. Aymé, les contes du chat perché)

Écrit par : Olivier | lundi, 07 avril 2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet