Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Fais-moi mal, Max ! Mosley Groupie 89 Turbo 6 | Page d'accueil | Y'a plus d'justice ! »

mercredi, 02 avril 2008

Mariton aime la bagarre

Hervé Mariton n'aime pas les débats sans vote
Approuvez-vous la décision de Nicolas Sarkozy d'envoyer des renforts français en Afghanistan?
«J'y suis favorable sur le principe, sachant que la priorité est à la lutte contre le terrorisme».
Ah ouais ? Quel rapport existe-t-il entre la lutte contre le terrorisme en l'envoi de troupes militaires en Afghanistan ?

Un bref rappel : les résistants français, durant l'occupation des fridolins étaient qualifiés de «terroristes» par les autorités d'occupation et par le gouvernement de Pétain.
Si on peut admettre que les boys-scouts de la bande à Baader et les enfants de chœur des Brigades rouges pouvaient à juste titre recevoir le titre de «terroristes», les non moins aimables talibans ont pour eux d'exercer leur sales travers à l'intérieur de leur propres frontières et de ne pas causer trop de remue-ménage dans les contrées diverses et variées de l'accueillante Europe de l'ouest.
En définitive, ces fumiers de talibans, dont on ne peut guère être les soutiens actifs ou passifs, sont néanmoins d'authentiques «résistants» à l'occupation étasunienne et de ses inféodés.
On comprendrait que la lutte contre le terrorisme, initiée à l'intérieur du territoire européen, soit mise en place, ou plus exactement, poursuivie, afin de prévenir d'éventuels actes de terrorisme. Mais en expédiant des renforts de troupes dans ces provinces lointaines et inhospitalières, le risque de voir survenir des actions d'éclat d'illuminés pro-talibans devient nettement plus important.
Au sujet de la motion de censure déposée par le PS, le même Mariton déclare : «C'est une manière assez baroque de forcer le vote». Baroque, voyez-vous ça !
Et l'attaque de Soubise à Rossbach, n'était-elle pas, elle aussi, un peu «baroque», comme l'envoi de militaires français en direction de Kaboul ?

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet