Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Sky ! mon «marri» chez les rosbifs... | Page d'accueil | Le paparazzo et le volcan privé »

mercredi, 26 mars 2008

Niet roep mij een Belg op, ik ben Vlaams

60268583.jpgC'est à 694 mètres, au Signal de Botrange, que culmine la Belgique. c'est relativement modeste.
Cependant, ce pays est en lice pour atteindre le sommet de l'intelligence :
Dans la commune flamande de Liedekerke, il faudra bientôt tenir les bambins francophones en laisse. Hors de question de les laisser jouer dans les jardins publics pour enfants.
Lisez bien :
« quand il faut s’occuper d’un groupe d’enfants et les laisser jouer en toute sécurité, il est important qu’ils comprennent ce que les moniteurs leur disent. Dans le passé, nous avons eu beaucoup d’enfants qui venaient dans nos plaines de jeux, même de Bruxelles, et qui ne connaissaient pas le néerlandais ».

10:16 Écrit par boeufquipleure dans La Flatte d'Honneur | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : signal de botrange, liederkerke |  Facebook |

Commentaires

L'affaire semble finie.
http://bruxelles.blogs.liberation.fr/coulisses/2008/03/apartheid-lin-1.html

Écrit par : Dominique | mercredi, 26 mars 2008

Répondre à ce commentaire

J'ai été un peu surpris, hormis la crétinerie de l'arrêté municipal, par l'expression «plaine» de jeux.
Le mot utilisé ici, «Plaine» ne serait-il pas en l'occurrence un néerlandicisme venant de «pleijn», qui doit signifier quelque chose comme «espace» ou «place» ?

Écrit par : Olivier | mercredi, 26 mars 2008

Répondre à ce commentaire

Une constitution, hélas ça se change et les néerlandophones en rêvent.

Écrit par : dotsie | mercredi, 26 mars 2008

Répondre à ce commentaire

Un néerlandicisme dans le français des Wallons ? Et dire que les Flamands se plaignent que leur langue soit menacée par le français ! Tss, tss.

Écrit par : Irène | samedi, 29 mars 2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet