Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Les dangers du sport | Page d'accueil | Le robinet d'eau tiède fuit toujours ! »

jeudi, 06 mars 2008

De l'activisme monomaniaque considéré comme un des Beaux-Arts

1367934230.jpgVotez Ubu !

Qu'est-il arrivé au fondateur du Petit Calalaunien Illustré pour en arriver là? La présence sur une liste venue d'ailleurs, ou de nulle part, selon qu'on est adepte de la victoire du vide ou du triomphe du néant, pourrait laisser penser que, déçu par la politique municipale de l'équipe menée par l'ex-collaborateur de Maurice Papon et président de France-Saint-Siège, le groupe d'études à l'Assemblée nationale, en liaison avec le Vatican, l'actif président de Nouvelle Catalaunie concentrerait l'essentiel de ses attaques en direction du très apolitique Bruno Bourg-Broc.

Eh bien non ! L'enjeu principal du scrutin du 9 mars 2008 à Châlons-en-Champagne, ce sera la présence, temporaire, mais insupportable aux yeux de certains, d'une affiche assurant la promotion de la liste de gauche, sur le pignon de l'immeuble abritant le local de la formation politique de la «tête» de ladite liste. Quel crime abominable !
Si l'on a le courage de parcourir cette page et qu'on éprouve de l'amitié pour son rédacteur (ce qui est malgré tout mon cas), on ne pourra que lui conseiller de faire disparaître les traces de ce chemin de croix, dans lequel il semble tenir le rôle de porteur de la bannière, aux côtés du révérend Bourg-Broc, tenant la croix à bout de bras.

Allez en paix, mes enfants...

Commentaires

bruno bourg-broc alias bruno bourre broc, pour les intimes

Écrit par : disparu | mardi, 05 août 2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.

 
Tweet