« Racisme, insultes et violences dans le sport | Page d'accueil | Salon de l'agriculture : le quidam était vraiment con ! »

vendredi, 29 février 2008

Pluie de sponsors pour Ingrid Betancourt

Henri Guaino a déjà préparé le discours. Le voilà : «Ingrid Betancourt ! Ingrid Betancourt outragée ! Ingrid Betancourt brisée ! Ingrid Betancourt martyrisée ! Mais Ingrid Betancourt libérée ! Libérée par elle-même, libérée par son peuple avec l'appui et le concours de Nicolas Sarkozy tout entier, de Nicolas Sarkozy qui se bat, du seul Nicolas Sarkozy, du vrai Nicolas Sarkozy, du Nicolas Sarkozy éternel».

Après Photoshop et Weight Watchers, Larousse soutient à son tour ingrid Betancourt
Sarkozy : "le martyr de Betancourt c'est le martyr de la France".
C'est avouons-le, aussi un peu le martyre de l'orthographe et le martyre du traitement des photos numériques.
713874507.jpg
Est-ce bien la peine de nous présenter une photo d'Ingrid Betancourt remaniée grossièrement(*) pour nous attrister sur le malheur subi par la Franco-Colombienne. Affiché ainsi que celui d'une rescapée de Ravensbrück, le triste portrait d'Ingrid est donné en pâture au public friand de sensationnel. Peu importe Qu'elle soit par nature d'un aspect déjà plutôt longiligne. On se doute qu'une longue détention dans des conditions peu claires puisse avoir des répercussions défavorables sur l'espoir d'une hypothétique prise de poids. Mais était-il nécessaire d'appuyer un peu plus là où ça fait mal ?
Ces derniers temps ont vu une surenchère dans la dramatisation de l'affaire: ainsi, si l'on en croit les Itsvestias le site LCI, notre courageux président, au péril de sa vie, serait-il prêt à se plonger au cœur de la jungle hostile, pour arracher, à la force de ses seuls petits bras musclés, les chaînes de la frêle Ingrid, toujours invitée, à son corps défendant, à accepter l'hospitalité des affables guérilleros colombiens.
Bon, évidemment, une ligne plus bas, il est précisé que «Le chef de l'Etat se dit prêt à se rendre la frontière entre le Venezuela et la Colombie pour chercher Ingrid Betancourt, si les Farc en font la demande». Si les FARC en font la demande...
On imagine Zorro faisant ses préparatifs et attendant impatiemment que le sergent Garcia lui envoie un fax d'invitation.
Toute cette agitation autour de la brusque détoriation de l'état de santé de la captive des FARC n'a, bien entendu, absolument rien à voir avec la situation politique intérieure française, la proximité des élections municipales, et l'état de délabrement avancé de la cote de popularité du meneur de l'UMP...

 

(*) Sous Paint Shop Pro, aller dans «image», «redimensionner», décocher «verrouiller les proportions, et indiquer les valeurs 100 pour la largeur, et 85 pour la hauteur, et le tour est joué, la photographie reprend un aspect beaucoup plus normal : cela donne ça :

214956532.jpg

 

 

 

 

 

 

 Portrait de la Lumière Guidant le Peuple, redimensionné en 1m70 :

1850989945.jpg

10:05 Écrit par boeufquipleure dans Au Fond de l'Etable | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ingrid betancourt, farc, sarkozy, photoshop |  Facebook |

Écrire un commentaire

 
Tweet